Sabrina Sirois
Home À la Une Marche pour la recherche sur le myélome multiple

Une marche pour la recherche sur le myélome multiple

Québec – Julie Martel, une infirmière résidente de la ville de Québec, sera pour une deuxième année consécutive porte-parole de la Marche Myélome Multiple de Québec, le dimanche 15 septembre. Atteinte d’un myélome multiple, un cancer des plasmocytes peu connu, Julie est depuis peu en rechute, mais elle ne se laisse pas abattre par la maladie et a décidé de tout faire pour combattre son cancer.      

Julie marchera entourée de sa famille, d’amis et collègues le dimanche 15 septembre à 9 h, à la Promenade Samuel-De Champlain (2795, Boulevard Champlain, Québec, QC G1T 1X9) afin de prendre part à la 8e édition de la Marche Myélome Multiple de Québec. La ville fait partie des 28 communautés canadiennes qui participeront à l’évènement. L’objectif financier de Québec a été fixé à 35 000 $. 

La Marche est la plus importante activité de financement de Myélome Canada. Seul organisme à but non lucratif exclusivement dédié à la communauté canadienne du myélome, Myélome Canada a pour mission d’améliorer la vie des personnes touchées par le myélome et de supporter la recherche qui permettra un jour de trouver un remède. Célébrant sa 11e édition, cette marche (ou course) de 5 km joue un rôle essentiel dans la poursuite de cet objectif. 

Importance de la recherche

«J’aurais aimé avoir plus de temps après mon autogreffe pour reprendre le cours de ma vie et que ma santé se stabilise pour plusieurs années, comme d’autres patients vivant avec un myélome. En immunothérapie, chaque patient est différent. Il n’y a pas de recette, c’est du cas par cas. Tout commence par la recherche. On a besoin de financement, c’est essentiel parce que la vie de nombreux Canadiens en dépend en ce moment même», raconte Julie.

« Heureusement, avec les avancées de la recherche il y a de plus en plus de traitements qui ciblent les patients en rechute. Chaque patient atteint d’un myélome a besoin d’une médication personnalisée », affirme Julie. « La recherche permet aux patients d’accéder facilement aux nouveaux traitements. C’est essentiel ! » 

Pour information : www.myelome.ca

Photo : courtoisie

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.