Sabrina Sirois
Home À la Une Tout est neuf dans Lebourgneuf

Mobilité 101

Depuis 20 ans, je fréquentais la clinique médicale Pasteur dans Limoilou. Mon médecin y était installé et je marchais pour y aller. L’endroit ne payait pas de mine, car il s’agit d’une vieille bâtisse de la 1re Avenue. Le coin est un peu mouche, mais ça faisait la job, comme on dit. Des dizaines de personnes faisaient comme moi.

Récemment, j’ai reçu un avis qui m’avisait que mon médecin déménageait ses pénates dans Lebourgneuf. Comme ce n’est pas faisable de se trouver un médecin, je me suis dit qu’il valait mieux le suivre. Qui a un médecin fait le chemin, comme on dit.

Après avoir obtenu un rendez-vous, je me suis rendu consulter mon ancien médecin dans sa nouvelle clinique située sur le boulevard Lebourgneuf. Pour un changement, c’en est tout un. Tout est neuf et beau. La bâtisse est certifiée LEED ou quelque chose du genre. Par contre, j’accentue dorénavant mon empreinte écologique pour m’y rendre, car je prends ma voiture. Sur place, le stationnement est immense, mais il déborde. Si bien que je me suis pratiquement stationné à un kilomètre de l’entrée. Le trajet est toutefois agréable, car le parking est muni de haut-parleurs qui nous diffusent une douce musique, et ce, même en hiver. À l’intérieur, un Nouveau Monde s’offre à moi. Le vieux tapis plein de slush et de sel de l’ancienne clinique n’a pas fait le voyage. L’endroit est propre et il y a de la place. La déco y est tendance. Le matin où je suis allé, il y avait même un gars qui jouait du piano dans le hall d’entrée. Bref, on est ailleurs quoi! Côté pratique, la bâtisse abrite plusieurs services pour nous faire dépenser de l’argent, comme une pharmacie, un fleuriste et un audioprothésiste, entre autres.

Dans la salle d’attente, nous patientons sur des chaises diablement plus confortables que celle de l’ancienne clinique. De plus, on n’est pas cordé les uns sur les autres. Le personnel est jeune et souriant, alors qu’on avait l’impression que tout le monde était vieux et bougonnait dans Limoilou. Une chose ne change pas cependant: on attend quand même. Je suis arrivé vers 9h30 pour un rendez-vous prévu à 10h. À 11h15, j’ai été appelé pour voir mon médecin qui m’a expliqué qu’il n’avait pas eu le choix de quitter Limoilou, car la clinique Pasteur fermera bientôt ses portes et qu’aucune autre clinique ne pouvait l’accueillir dans le secteur.

Je n’ai rien contre la nouvelle clinique, elle est même plutôt agréable. Le fait est que ce qui était autrefois très accessible pour plusieurs patients du centre-ville le devient de moins en moins. Dorénavant, pour faire un examen annuel et traiter ses bobos, il faudra se déplacer. Idéalement, il vaudra mieux avoir une voiture. Qu’importe si les centaines de patients que comptait la clinique Pasteur habitent Limoilou, c’est dans Lebourgneuf qu’ils devront se faire soigner dorénavant. Il ne faudra donc pas se surprendre de voir les urgences de Saint-François-d’Assise et de l’Enfant-Jésus déborder dans les prochains mois, pour plusieurs ça risque d’aller plus vite pour s’y rendre…

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.