Mon Ange Gardien
Sabrina Sirois
Home Actualités Sécurité routière : Sens unique sur la rue Durocher

Sécurité routière : Sens unique sur la rue Durocher

Saint-Sauveur — Afin de régler des problèmes de sécurité routière, la Ville de Québec propose de transformer la rue Durocher en un sens unique. De plus, elle envisage d’installer un panneau de signalisation lumineux pour aider les piétons à traverser la rue Saint-Vallier Ouest à l’intersection de la rue Renaud.

Les citoyens présents à la consultation tenue lors du Conseil de quartier de Saint-Sauveur semblaient satisfaits. Certains ont argumenté sur l’emplacement du panneau de signalisation pour faciliter davantage le passage des piétons vers l’autre côté de la rue. Ce type d’équipement a été installé sur la rue Salaberry et ne remporte pas les succès escomptés. Mais la Ville croit que l’idée est bonne et que c’est toute la culture du respect des usagers de la route qui doit changer. Les cyclistes se sont dits déçus du sens unique parce qu’il s’agit d’un des rares liens directs pour se rendre à la piste cyclable de la rivière Saint-Charles.

Ces changements ont été réfléchis par la Société de développement commercial, le Comité des citoyens et citoyennes ainsi que le Conseil de quartier de Saint-Sauveur. Ils ont émis plusieurs recommandations que la Ville a étudiées.

Projets

Ainsi, la municipalité propose un sens unique en direction sud sur la rue Durocher ce qui permettra d’ajouter deux avancées de trottoir avec du verdissement. On suggère aussi d’installer deux avancées de trottoir, soit à l’intersection de Saint-Vallier Ouest et Carillon ainsi que Saint-Vallier Ouest et Durocher. Enfin, on veut doubler les panneaux existants et implanter un système d’appel pour feux rectangulaires à clignotement rapide. Cet équipement se met à s’illuminer lorsqu’un piéton approche ce qui permet d’avertir les automobilistes.

Le conseiller du district PIERRE-LUC LACHANCE croit qu’il s’agit du plus beau projet à ce jour puisqu’il répond à des demandes récurrentes sur la sécurité. «Ce n’est pas magique. On doit composer avec l’intelligence des gens. Je comprends les désagréments des cyclistes, mais les gains en sécurité sont majeurs. On vient améliorer les conditions pour Saint-Sauveur», soutient-il.

Le projet doit être adopté par le conseil d’arrondissement, mais les travaux pourraient avoir lieu dès cet été.

Photo: Marie-Claude Boileau

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.