Sabrina Sirois
Home À la Une Oasis Sauvageau : Pour la pérennité du projet

Oasis Sauvageau : Pour la pérennité du projet

Marie-Claude Boileau

Saint-Sauveur — Nature Québec et les citoyens qui ont mis sur pied le projet de l’Oasis Sauvageau souhaitent assurer la pérennité de la place publique créée l’an dernier. Reposant sur les épaules de bénévole, ils doivent trouver un organisme pour porter le projet à compter de 2020. 

«La Ville demande à ce qu’un organisme prenne la responsabilité du site. À Nature Québec, on crée de nouveaux projets, mais nos ressources n’augmentent pas. On ne peut assurer leur pérennité. Notre objectif est de travailler avec les gens du milieu. Pour 2019, on a décidé de déposer un projet dans le cadre de place éphémère, mais on doit penser au futur», explique BONAVENTURE MUKINZI, chargé de projet en verdissement et développement à Nature Québec

Les bonifications au parc de la côte Sauvageau a été imaginé par un résident du secteur, FLORENT TANLET. L’Oasis Sauvageau est située au bout de la rue des Oblats. Le site était abandonné. M. Tanlet a donc réuni des voisins, puis contacté Nature Québec pour le transformer en place publique temporaire. L’ajout de verdure et de mobilier a permis d’augmenter le sentiment de sécurité, favoriser les interactions, d’améliorer la propreté des lieux et de réduire les déchets liés à la consommation. Toutefois, le vandalisme n’a pas arrêté et le confort des bancs laissait à désirer ce qui sera amélioré prochainement. En outre, on désire ajouter un terrain de pétanque et des jeux pour enfants cet été.

Rencontre

Le problème est que le projet repose sur les mêmes personnes qui nettoient et ramassent le site. Or, la tâche peut devenir lourde. Nature Québec organise donc une consultation le 28 mai pour trouver des solutions et trouver un nouvel organisme porteur. La discussion se déroulera à la salle 104 du Centre Édouard-Lavergne, de 18h30 à 20h30. Ça sera nécessaire pour 2020. Autrement, on devra démanteler les installations. 

Photo : Marie-Claude Boileau

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.