Sabrina Sirois
Home Actualités Le Grand Marché : Bien pensé et structuré

Le Grand Marché : Bien pensé et structuré

Limoilou — Arthur Cauchon, président de la Corporation des horticulteurs de Québec, croit que le public sera surpris lorsqu’ils découvriront le Grand Marché. Pour les producteurs agricoles, le projet leur permettra d’avoir une meilleure visibilité et ainsi, prendre de l’expansion. 

Le grand jour arrive à grands pas. Alors que le Grand Marché ouvrira ses portes les 14 et 15 juin, les producteurs commencent tranquillement à investir les lieux et à se préparer pour l’ouverture. 

Travaillant sur le dossier depuis trois ans, ARTHUR CAUCHON a hâte d’y déménager officiellement. Il croit que les visiteurs auront la même réaction qu’eux lors de leur première visite. «Ils seront surpris par la grandeur. Ils verront qu’il s’agit d’un projet bien pensé et structuré. Ça va répondre aux besoins de la population», estime-t-il. 

Rappelons que le Grand Marché sera composé de 32 kiosques permanents et de 80 étals saisonniers. Des organismes comme La Tablée des chefs et Les Urbainculteurs s’y installeront. L’Espace famille permettra d’initier les jeunes à l’alimentation et la consommation responsable. On y retrouvera également une microbrasserie, une brûlerie et un restaurant. 

Du côté des marchands, ceux-ci ont été sélectionnés après un appel d’intérêt public. C’est un comité qui avait la tâche de les choisir. «Ça répondra aux besoins et aux exigences des gens d’aujourd’hui. Il y aura une grande diversité. Beaucoup de commerçants de la région seront représentés», explique-t-il. En fait, la grande majorité des membres de la coopérative qui totalise 70 entreprises s’y installeront. M. Cauchon croit que le changement sera bénéfique. «Ça va leur permettre de prendre de l’expansion. On s’attend à une augmentation de la clientèle», dit-il.

Défis

Le grand défi sera de faire connaître le Grand Marché. «Les producteurs agricoles sont déjà reconnus. Les clients connaissent nos produits. Ils savent la qualité de nos produits. La notoriété du Grand Marché, ça sera un des défis. Mais avec toutes les activités promotionnelles faites par la Ville, ça va bien lancer le projet. Les gens vont continuer à venir par la suite», affirme-t-il ajoutant que le site sera plus facile d’accès. 

Le président de la Coopérative des horticulteurs de Québec ne veut pas se tourner vers le passé. Il préfère regarder vers l’avenir. 

Info. : legrandmarche.com

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.