Sabrina Sirois
Home À la Une Jessica Lange: 26 marathons en 26 jours

Jessica Lange 26 marathons 26 jours

Québec — Un pas à la fois. Voilà comment Jessica Lange a surmonté sa dépression. De la marche, la résidente de Limoilou est passée à la course. Dans quelques jours, elle s’apprêtera à courir 26 marathons en 26 jours, soit de Québec à Halifax, et de Paris à Chartres où vit son frère qui est schizophrène. Son objectif est de sensibiliser la population à la maladie mentale.

En août dernier, lors d’une conversation avec son frère cadet, celui-ci lui a confié qu’il aspirait à une vie heureuse, mais que c’était impossible. Bouleversée par cette déclaration, JESSICA LANGE a mûri un projet qui pourrait l’inspirer de même que tous les gens vivant avec une maladie mentale.

La responsable des ressources humaines au gouvernement a elle-même dû affronter une dépression. Une épreuve, qui avec le recul aujourd’hui, a été un cadeau, une nécessité pour qu’elle comprenne l’importance de s’arrêter et d’être cohérent avec soi-même, estime-t-elle.

Dépression

Il y a deux ans, Mme Lange se renfermait de plus en plus sur elle-même lorsque son mari lui demande si elle l’aime toujours. Incapable de lui répondre, il propose une séparation pour lui permettre de faire le point. Deux jours plus tard, elle se rend chez mon médecin qui lui diagnostique une dépression. D’abord incrédule, son docteur est pourtant très sérieux.

Parmi les conseils qu’elle lui donne, un la surprend particulièrement : marcher 30 minutes tous les jours. Au départ, elle croit à une blague. «Parce que je ne m’attendais pas du tout à ce qu’un docteur fasse ce genre de recommandation! Sur le coup, ça m’apparaissait simple. J’avais déjà été active. Le lendemain, avec ma bonne motivation, je me suis lancée. Et ç’a été super difficile», confie-t-elle. Après 10 minutes, elle ne fait que pleurer et ne pense qu’à rentrer chez elle. «Malgré tout, j’ai persévéré parce que je voulais guérir. Je ne pouvais pas me permettre d’être la personne que j’étais. Je ne m’aimais pas comme ça. Il fallait que je change. C’était nécessaire pour moi et mon entourage. J’ai persévéré», raconte-t-elle.

Grâce aux marches, elle se rend compte que sa vie est trop axée sur le «métro-boulot-dodo». Marcher en plein air lui permet de se reconnecter avec la nature et elle-même. Puis la marche fait place à la course ce qui lui sied mieux. Elle développe une passion pour les longues distances.

Mme Lange recommande à tout le monde de pratiquer une activité physique. «Ça m’a énormément aidé à gagner en confiance en moi. Toute progression me rendait fière. Je connaissais les effets positifs, mais là, je l’ai vraiment compris», commente la maman de trois enfants qui a pris une année sabbatique pour réaliser son projet.

Fondation Tétroptop

En novembre dernier, elle a mis sur pied la Fondation Tétroptop. Le but est de sensibiliser les gens à la maladie mentale et d’inspirer ceux qui vivent des problèmes. Elle se lance aussi tout un défi : celui de courir 26 marathons en 26 jours. Ainsi, elle partira de Québec le 20 mai pour se rendre à Halifax. Puis, elle s’envolera à Paris où elle courra durant 4 jours pour rejoindre son frère à Chartres. En plus de se préparer physiquement, elle commandite ses kilomètres afin d’amasser des fonds pour la Fondation CERVO dont la mission est de financer la recherche sur les maladies neurologiques ou mentales. Elle vise à récolter 50 000$.

Par ailleurs, elle invite les gens à participer à son événement de départ. Il y aura un déjeuner-conférence le 20 mai entre 8h30 et 9h30 dans les bureaux de la Fondation CERVO au 2601, chemin de la Canadière. Les billets sont en vente au coût de 25$. Les personnes qui le souhaitent pourront courir les premiers kilomètres avec elle.

Info. : tetroptop.com et sa page Facebook : Fondation du Grand défi Jessica Lange

Photo: Courtoisie

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.