Recyc-Québec
Libre-Emplois
Sabrina Sirois
Home À la Une L’étoile de Bethléem visible dans le ciel de Québec

L’étoile de Bethléem visible dans le ciel de Québec

Le mystère de l’étoile de Bethléem passionne les scientifiques et les historiens depuis des siècles. Comme illustré sur cette photo, l’étoile de Bethléem et Noël représentent la fête familiale par excellence. Même en 2018, ce symbole et cette légende sont toujours présents dans nos traditions. On a juste à penser au haut du sapin de Noël que l’on décore souvent avec une étoile. Est-il possible que cette étoile ait vraiment existé et qu’elle corresponde à un événement astronomique?

Une remarque préliminaire importante est que l’astre dont il est question n’est pas nécessairement une étoile au sens scientifique actuel du mot. À l’époque où le Christ est né, les scientifiques appelaient tous les phénomènes astronomiques étoiles. Une comète, par exemple, était désignée comme une étoile chevelue.

Les hypothèses sur l’étoile de Bethléem

Et comme on peut s’en douter, ce ne sont pas les théories qui manquent sur ce sujet. L’une des difficultés du problème tient à l’incertitude qui subsiste sur l’année et la date de la naissance de Jésus.

– Selon une hypothèse très répandue, cette étoile était en réalité la comète de Halley. Or, on sait aujourd’hui que si la comète apparut dans le ciel du Moyen-Orient, ce fut en l’an II avant notre ère.

La comète 46P/Wirtanen

Chaque année, on peut admirer le passage d’une douzaine de comètes. Plus rarement, l’un de ces objets célestes s’approche suffisamment près de la Terre et devient visible à l’œil nu. Ce sera le cas en décembre avec la comète 46P/Wirtanen.

Si les prédictions se vérifient, la comète pourra être suffisamment brillante en décembre pour être visible à l’œil nu. Si c’est le cas, ce sera la comète la plus brillante vue depuis l’hémisphère nord depuis 5 ans. Du 11 au 19 décembre s’avère la période la plus favorable pour l’observation à l’œil nu. Elle se retrouve dans la constellation du Taureau. Les 23 et 24 décembre, elle passe très près de Capella, l’étoile principale de la constellation du Cocher. Malheureusement, les comètes comme les prévisions météo ont tendance à nous décevoir, espérant que celle-ci saura tenir ses promesses!

Je profite de cette occasion pour souhaiter de joyeuses fêtes à tous nos lecteurs.

Photo : Éric Gagnon

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.