Sabrina Sirois
Home À la Une Centre récréatif St-Roch: Bientôt transformé en bibliothèque

Centre récréatif St-Roch: Bientôt transformé en bibliothèque

Saint-Roch — La Ville de Québec entreprendra, après les fêtes, des travaux pour rénover et adapter le Centre récréatif Saint-Roch afin d’y déménager temporairement la Bibliothèque Gabrielle-Roy. La majorité des services y sera déplacée.

De par sa taille et son emplacement, la Ville de Québec estime que le Centre récréatif de Saint-Roch est le lieu idéal pour transférer les activités de la bibliothèque Gabrielle-Roy afin de procéder à son agrandissement. Mais pour répondre aux besoins, l’édifice du 230, rue du Pont doit subir une mise à jour. «Le Centre sera entièrement aménagé en bibliothèque de proximité», confirme MÉLANIE BRASSARD, conseillère en communication à la Ville de Québec.

Un appel d’offres a récemment été lancé pour enlever et ajouter des cloisons, installer du mobilier, poser des équipements électroniques et peinturer. Précisons que le déménagement est prévu pour l’été 2019, et ce, pour une durée de 28 mois. Par contre, l’échéancier pourrait varier selon l’avancement du chantier.

Mêmes usages

On retrouvera au Centre récréatif les mêmes usages que Gabrielle-Roy. Un secteur sera réservé aux enfants. Il y aura des coins pour lire tranquillement. De plus, 70 postes informatiques seront accessibles pour les utilisateurs. En tout, 135 000 ouvrages y seront déménagés. «Les autres documents seront répartis dans le réseau de la Bibliothèque de Québec. Rappelons aussi que l’ensemble de la collection, soit les 250 000 documents, reste disponible en tout temps grâce au catalogue en ligne», précise Mme Brassard. La bibliothèque temporaire conservera le même horaire, soit un total de 81 heures par semaine.

Services habituels, sauf…

La majorité des services habituels de la bibliothèque Gabrielle-Roy y seront offerts. Toutefois, l’artothèque, soit le prêt d’œuvres d’art, sera suspendue, mais de retour une fois l’agrandissement terminé. Quant à la collection de la faculté des arts visuels de l’Université Laval, elle leur sera retournée à leur demande.

Mme Brassard indique que les animations culturelles seront maintenues. «Certaines activités pourraient se tenir dans d’autres lieux au centre-ville ou être relocalisées dans d’autres bibliothèques du réseau à proximité. De l’information à ce sujet sera acheminée en temps opportun», mentionne-t-elle.

Par ailleurs, la Ville envisage de transformer les places de stationnement du centre récréatif en 15 minutes. Le but sera de faciliter la cueillette de livres.

Photo : Philippe Moussette

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.