Sabrina Sirois
Recyc-Québec
Libre-Emplois
Home À la Une Pourquoi les constellations ne ressemblent-elles pas à leurs noms?

En quelle année sommes-nous ?

Il est vrai qu’il est parfois difficile de reconnaitre l’image de ses figures célestes. Pour plusieurs, il faut beaucoup d’imagination! La pollution lumineuse formée par toutes les lumières extérieures nous empêche de voir plusieurs étoiles moins brillantes, mais parfois nécessaires pour reconnaitre la forme de la constellation. Par contre, même sans pollution lumineuse, on se demande parfois où les anciens ont eu toutes ses idées!

Qu’est-ce qu’une constellation?

Par une belle nuit, il est surprenant de constater le nombre étoile : il y en a des milliers! On peut cependant réussir à les identifier grâce à l’apprentissage des constellations, ces lignes imaginaires qui dessinent des figures géométriques dans le ciel. Qui ne s’est jamais posé la question de la signification de ces figures, qu’on appelle «constellations», illustrant le ciel nocturne?Les constellationssont des figures imaginaires formées par des groupes d’étoiles.Les étoiles individuelles qui forment une constellation n’ont souvent aucune relation les unes avec les autres. Elles forment une figure simple que l’on peut admirer sur Terre.

L’origine des constellations

Elles sont présentes dans toutes les civilisations du monde. Le ciel étoilé s’est toujours offert à la vision des hommes, et le cerveau humain étant naturellement doué pour identifier des formes, il n’est pas surprenant que l’on ait regroupé les étoiles pour former des figures.Chaque civilisation a voulu voir dans le ciel étoilé les signes de ces croyances ou de ses légendes.Les constellations les plus connues sont celles décrites par les astronomes grecs pour l’hémisphère nord. L’origine des constellations hémisphère sud est beaucoup plus récent et est lié aux découvertes des navigateurs à partir du 17e siècle.

Le saviez-vous?
  • Les 88 constellations que nous connaissons aujourd’hui ont été décidées par l’Union astronomique internationale en 1930.
  • Au Québec, il est possible d’observer plus de 50 constellations.
  •  La majorité d’entre nous connaît son signe astrologique. Or, peu de gens savent qu’en réalité, il n’y a pas seulement 12 constellations dans horoscope, mais bel et bien 13! La constellation du serpentaire est ignorée en astrologie. Pourtant le soleil traverse cette constellation entre le 30 novembre et le 18 décembre, ce qui signifie que les gens nés pendant cette période ne sont en principe ni Scorpion ni Sagittaire.
  • Pour des raisons religieuses, on a tenté de remplacer à quelques reprises sans succès les 12 constellations horoscopes par les douze apôtres.
Vous voulez observer les constellations?

Un cours d’astronomie pour débutants sera donné cet automne par un spécialiste qui vous donnera des connaissances de base pour bien débuter en astronomie. Il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances scientifiques ni d’équipement pour participer à cette formation. Plusieurs sujets seront abordés et une attention particulière sera apportée sur le fonctionnement des appareils et sur la pratique de l’astronomie dans notre région. Un incontournable pour tout astronome amateur qui désire améliorer ses connaissances!

Début des cours : novembre 2018

Coût : 150$ (120$ lecteurs du journal)

Durée : 2 mois

Contenu : Selon vos disponibilités, il vous sera possible de participer à plusieurs soirées d’observation, cours théoriques et conférences.

INFORMATION ET INSCRIPTION : ÉRIC GAGNON (418) 914-1546

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.