Sabrina Sirois
Home À la Une Nouvelles directions générales pour les SDC Vieux-Québec et Faubourg St-Jean

Nouvelles directions générales pour les SDC Vieux-Québec et Faubourg St-Jean

Vieux-Québec — Les Sociétés de développement commercial (SDC) du Vieux-Québec et du Faubourg Saint-Jean ont de nouveaux directeurs généraux. Maxime Calixte est entré en poste le 6 août alors que Marie-Noëlle Bellegarde-Turgeon est arrivée le 9 juillet. Tous deux ont déjà exploité des commerces dans leur quartier respectif.

Bien qu’il soit le nouveau directeur général, MAXIME CALIXTE connaît bien la SDC Vieux-Québec. Il a fait partie de ceux qui ont participé à la fondation de l’association des commerçants en 2015. Il a également occupé le poste de président du conseil d’administration durant deux ans et demi. De plus, il travaille dans le quartier depuis 10 ans. Il était gérant de la boutique Les délices de l’érable.

S’il a accepté de relever ce nouveau défi, c’est notamment pour faire éclore tout le potentiel dormant du Vieux-Québec. On connaît bien le côté historique et culturel du quartier, mais selon lui, c’est beaucoup plus que ça. «Il y a de nouvelles idées, de nouveaux entrepreneurs et de nouveaux commerces. Peut-être que ça paraît moins de l’extérieur», note-t-il.

À court terme, il n’y aura pas de changement majeur. Présentement, il prévoit continuer le travail de sa prédécesseure. Il rencontre son conseil d’administration pour la première fois cette semaine, mais les orientations devraient être les mêmes. Ceci dit, il souhaite que la SDC du Vieux-Québec se fasse davantage voir et entendre. Il surveillera d’ailleurs plusieurs dossiers comme celui du Diamant, de l’Hôtel-Dieu de Québec et l’îlot Charlevoix.

Par amour pour St-Jean-Baptiste

Commerçante durant 10 ans et résidente pendant huit ans dans Saint-Jean-Baptiste, MARIE-NOËLLE BELLEGARDE-TURGEON a décidé de poser sa candidature sur le poste de directrice générale par amour pour le quartier. «C’est une artère commerciale à laquelle je crois beaucoup», dit-elle. Elle connaît le fonctionnement et la réalité de gérer une boutique en plus d’avoir des amis parmi les marchands. Elle a siégé au conseil d’administration de la SDC durant deux ans. Il était tout naturel pour elle de tenter sa chance. Une chance qui lui a souri puisqu’elle est entrée en poste le 9 juillet.

Mme Bellegarde-Turgeon est arrivée au moment où le projet du Passage Olympia était sur les rails. La place éphémère installée dans le stationnement à côté du salon Aveda sera présente durant trois ans été comme hiver. Il faut maintenant voir à son animation. Les idées ne manquent pas même qu’elles pourraient déborder ailleurs dans le quartier. Son objectif est de dynamiser l’artère commerciale pour faire en sorte que les gens viennent spontanément. Elle travaillera également au recrutement commercial. Puisqu’elle connaît bien les enjeux, elle poursuivra le travail du plan triennal qui en est à la moitié de son application. Prochainement, elle devra livrer un plan d’action pour l’assemblée générale de la SDC.

Photos : Courtoisie / Archives

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.