Sabrina Sirois
Home À la Une FEQ : Bilan d’une 51e édition des plus réussie

FEQ : Bilan d'une 51e édition des plus réussie

L’ambiance était résolument à la fête sur Québec durant les onze jours de cette 51e édition du Festival d’été de Québec. Une édition mémorable où les festivaliers ont répondu présents en très grand nombre et où la météo s’est montrée extrêmement favorable, permettant aux amateurs de musique de profiter à plein de la programmation présentée sur ses multiples scènes.

Il y en avait pour tous les goûts, outre l’absence d’une soirée country sur les Plaines comme c’était le cas depuis quelques années. Que ce soit le rock, la pop, le hip hop, l’électro, le folk et bien plus encore, en passant du mythique Neil Young, à The Weeknd, Beck, Lorde et sa première partie Cyndi Lauper, Shawn Mendes, Loud, The Chainsmokers et bien sur, les Foo Fighters, pour ne nommer que ceux-ci. Les plaines d’Abraham ont aussi eu droit à leur soirée 100% francophone avec la carte blanche de Patrice Michaud.

Remplaçant Avenged Sevenfold à pied levé, la formation canadienne Alexisonfire s’est occupée de la traditionnelle soirée métal avec brio. Une mention spéciale à la performance fulgurante de War on Drugs, un coup de coeur qui a fait vibrer la foule réunie au parc de la Francophonie. Moment épique aussi sur cette même scène que celui où Jane Birkin, accompagnée de l’Orchestre Symphonique de Québec a fait résonner les plus belles chansons de Gainsbourg devant un parterre recueilli.

Succès de foule

Encore une fois victime de son succès, le Festival a affiché complet à plusieurs reprises au parc de la Francophonie, obligeant la fermeture temporaire du site lors des spectacles de Jethro Tull, Jane Birkin, Charlotte Cardin, America et Air Supply, 2 Frères et SUM 41. Même scénario du côté de la Scène Hydro-Québec lors des prestations de Jain et d’Hubert Lenoir qui ont pris d’assaut une Place D’Youville remplie à pleine capacité. On peut également souligner les frustrations vécues par les festivaliers voulant assister aux prestations de Passenger et de Alaclair Ensemble sur la scène de l’Impérial Bell.

Rayonnement et nouveautés

De par ses employés et artisants chevronnés, le FEQ rayonne à travers le monde, offrant une superbe vitrine sur Québec. Il convient de mentionner, entre autres, l’immense succès des vidéos souvenir de cette 51e édition du FEQ. Les vidéos de Shawn Mendes et de The Chainsmokers cumulant déjà plus de 3,5 millions de vues.

Désireux de multiplier les occasions de rencontres entre artistes et festivaliers, le FEQ inaugurait cette année sa série d’entretiens avec artistes devant public. On a ainsi eu droit à des moments privilégiés en compagnie de Ian Anderson de Jethro Tull, de Patrice Michaud, ainsi qu’un entretien fort touchant devant une salle comble avec Jane Birkin, récipiendaire du prix Miroir de la Renommée.

Notons également le succès énorme des Pop-Up FEQ présentés par Sirius XM, au nombre de neuf cette année. Des prestations surprises dans des lieux inusités de la ville qui ont plus que jamais attiré les curieux et les médias.

L’équipe du FEQ peut donc dire mission accomplie pour une 51e édition des plus réussie et vous donne rendez-vous pour l’édition 2019 qui se déroulera du 4 au 14 juillet.

Photos : Philippe Moussette

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.