Sabrina Sirois
Home À la Une Pourquoi a-t-on choisi le 25 décembre pour célébrer Noël?

Courage, novembre ne dure que 30 jours!

La fête de Noël est le 25 décembre : l’affirmation semble évidente, mais cela n’a pas toujours été le cas. Pourquoi ce jour a-t-il été choisi? Quelles ont été les autres dates pour cette célébration? Jésus est-il vraiment né à cette date-là? Remontez le temps et découvrez dans cette chronique l’étonnante histoire de Noël.

Noël, d’où vient ce nom?

Avant le sapin, le père Noël et les cadeaux, la fête de Noël est la célébration de la naissance de Jésus. Le mot latin Noël signifie naissance. Il est important de savoir que le mot «Noël» n’existe qu’en français! Selon d’autres langues et culture, on utilise des expressions différentes. En anglais, «Merry Christmas» signifie joyeuse messe de Christ alors qu’en Espagne, «Feliz Navidad» équivaut à joyeuse nativité.

Le choix du 25 décembre

Au plan historique, ni l’année ni le jour de la naissance de Jésus Christ ne sont connus. Il faut attendre le 4e siècle de notre ère pour que Noël se fête un 25 décembre. Seul évangéliste, Luc évoque la naissance de Jésus dans la bible et ne donne aucune date. Plusieurs dates ont été proposées : 6 janvier, 25 mars, 10 avril. Toutes ces dates ont, à un moment de notre histoire, été célébrées comme marquant la naissance de Jésus avant que ne s’impose le 25 décembre.

La date du 25 décembre a été choisie comme le jour pour la fête de Noël principalement dans le but de la substituer aux fêtes païennes du solstice hiver. De nombreuses civilisations ont accordé beaucoup d’importance au solstice d’hiver, car il représente le moment de l’année où le jour est le plus court et la nuit la plus longue. Nos ancêtres ont probablement craint que le jour ne se lève plus et, afin que la lumière du jour triomphe sur les ténèbres de la nuit, de nombreuses célébrations étaient consacrées au soleil. À cette époque, on considérait que le solstice hiver était le 25 décembre.

Saviez-vous…?
  • Noël est une des trois naissances célébrées par l’Église catholique, les deux autres étant celle de Jean le Baptiste, le 24 juin et la celle de Marie, le 8 septembre.
  • Pour les premiers chrétiens, la fête de Noël n’existait pas. Seul comptait Pâques, fête de la Résurrection.
  • Pour les Églises orthodoxes, dont le calendrier liturgique est basé sur le calendrier julien, cette date correspond au 7 janvier de notre calendrier.

Je profite de cette occasion pour souhaiter de joyeuses fêtes à tous nos lecteurs!

L’astronomie vous intéresse?

Un cours d’astronomie pour débutants sera donné ce printemps par un spécialiste qui vous donnera des connaissances de base pour bien débuter en astronomie. Il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances scientifiques ni d’équipement pour participer à cette formation. Plusieurs sujets seront abordés et une attention particulière sera apportée sur le fonctionnement des appareils et sur la pratique de l’astronomie dans notre région. Un incontournable pour tout astronome amateur qui désire améliorer ses connaissances!

Début des cours : février 2018

Coût : 150$ (120$ lecteurs du Journal)

Durée : 6 mois

Contenu : Selon vos disponibilités, il vous sera possible de participer à plusieurs soirées d’observation, cours théoriques et conférences.

INFORMATION ET INSCRIPTION: ÉRIC GAGNON (418) 914-1546

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.