Sabrina Sirois
Home À la Une Nouveau complexe hospitalier: 3 stationnements temporaires pour les employés

Nouveau complexe hospitalier: 3 stationnements temporaires pour les employés

Maizerets — Trois sites temporaires seront aménagés dès la fin mai en vue de la construction du Nouveau complexe hospitalier (NCH). Ceux-ci seront réservés aux employés au bureau de chantier. Par ailleurs, la Ville a consulté les citoyens pour modifier le zonage. Les hauteurs permises sur le site hospitalier varieront entre 25 et 68 mètres.

Rappelons que le gouvernement a confié à la Société québécoise d’infrastructure (SQI) la gestion du projet. Le NCH sera érigé sur le terrain derrière l’hôpital de l’Enfant-Jésus. Le site est très grand : 12 hectares, soit l’équivalent de 12 terrains de football. Présentement, le zonage ne permet pas la construction d’un projet de cette envergure. En tout, cinq bâtiments y seront construits : un Centre intégré en cancérologie (CIC), une centrale d’énergie, le bâtiment des génératrices, un centre de recherche et un centre de soins critiques.

Zonage

Nouveau complexe hospitalier: 3 stationnements temporaires pour les employés

La phase 1 se mettra en branle dès mai prochain. Outre l’aménagement des stationnements temporaires, on commencera à préparer le site du NCH notamment par la démolition de l’édifice de Partagec. Le CIC qui sera livré en décembre 2020, la centrale d’énergie et le bâtiment des génératrices font partie de la phase 1. La deuxième phase débutera en 2019. Le Centre de soins critiques sera terminé pour 2023. Enfin, l’intérieur de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus sera refait et terminé pour 2025.

En ce qui touche le zonage du NCH, la Ville a demandé d’autoriser les usages du groupe P7 établissement majeur de santé et une centrale de production d’énergie. Par ailleurs, on a discuté des marges. Sur De Vitré, Henri-Bourassa et la 18e Rue, on recommande une distance de 10 mètres et de 6 mètres sur la 24e Rue. Les édifices ne seront donc pas collés sur la rue. La municipalité a également recommandé un minimum de 20% d’aire verte.

Hauteurs

 

NCH---hauteursConcernant la question des hauteurs, l’urbaniste STÉPHANIE TREMBLAY a précisé qu’il fallait tenir compte d’un dénivelé. Les calculs sont faits à partir du point le plus bas qui est situé sur la 18e Rue à 5,2 mètres. À toutes les hauteurs, il faut retrancher 6 mètres. Le Centrale d’énergie comptera deux étages, 26 mètres (20), le Bâtiment des génératrices aura trois étages, 31 mètres (25), le Centre de recherche aura 4 ou 5 étages, 36 m (30), le Centre intégré de recherche possèdera de 2 à 5 étages, 36 m (30) alors qu’on prévoit de 4 à 12 étages pour le Centre des soins critiques, 68 mètres (62).

Du côté des stationnements, l’Hôpital l’Enfant-Jésus et le CLSC compte présentement 1711 cases. Avec le NCH, on en propose 2600. Devant la centrale d’énergie, il y aura du stationnement de surface tandis qu’on aménagera un stationnement souterrain sous le Centre de recherche et celui de soins critiques.

NCH <span>by Ville de Québec</span>NCH <span>by Ville de Québec</span>NCH <span>by Ville de Québec</span>
Stationnements temporaires

Étant donné qu’il faut déplacer les actuelles places de stationnement, le SQI aménagera trois terrains pour accommoder les employés. Le premier sera situé sur un terrain d’Hydro-Québec le long du boulevard Henri-Bourassa entre la 24e et 26e Rue. On projette d’y placer 303 cases. Les travailleurs entreront par l’avenue Perreault. L’accès sera surveillé avec une guérite. La portion non utilisée pour le stationnement sera recouverte de gazon alors qu’une bande végétale du côté de l’avenue Perreault sera maintenue, voire bonifiée.

NCH <span>by Ville de Québec</span>NCH <span>by Ville de Québec</span>NCH <span>by Ville de Québec</span>

Le second terrain sera aménagé entre le corridor des Cheminots, la 41e Rue Est et la rue des Aulnes. En tout, près de 576 cases y seront créées. On plantera une haie de conifères de 1,5 m le long du jardin communautaire, en front de la rue de la Sapinière-Dorion Est de même qu’en bordure des propriétaires situées sur la rue des Aulnes. Une rangée d’arbustes sera également installée en front de la 41e Rue. L’entrée sera placée à l’intersection de la 6e Avenue et de la 42e Rue Est. La Ville ajoutera un feu de circulation. Par ailleurs, le CHU mettra en place une navette pour amener les employés à l’hôpital.

Quant au dernier site, il accueillera l’équipe du bureau de gestion de projet. Il sera situé sur Henri-Bourassa c’est-à-dire où était le concessionnaire Subaru. On y retrouvera des roulottes de chantier, des bureaux et un stationnement et de l’entreposage. Les trois sites auront une permission temporaire valide pour cinq ans.

Stationnement sur rue

La Ville de Québec n’a pas abordé la question du stationnement sur rue. Étant donné que le dossier est sensible, on a prévu une séance d’information pour ce sujet prévu. La date du 17 mai a été retenue. Toutefois, l’heure et le lieu restent à être confirmés.

Précisons que le CHU a mis en place un comité de voisinage du NCH. Celui-ci se réunit quatre fois par année pour faire le suivi sur le projet. Deux rencontres ont déjà eu lieu. Par ailleurs, on retrouve  l’information sur le site du CHU au chudequebec.ca. De plus, les citoyens peuvent communiquer avec eux au nch@chudequebec.ca.

Photos: Ville de Québec

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.