Sabrina Sirois
Recyc-Québec
Home À la Une Église St-Charles: Vers un laboratoire d’innovation sociale?

Le SPOT à l’église St-Charles-de-Limoilou

Vieux-Limoilou — L’équipe d’Espaces initiatives : église Saint-Charles n’a pas chômé au cours des derniers mois. Et les prochains ne seront pas de tout repos. L’organisme planche sur son plan d’affaires pour y développer un laboratoire d’innovation sociale en plus de planifier le retour de l’Espace parvis.

Selon ÉDOUARD-JULIEN BLANCHET, coordonnateur et cofondateur, un tel projet de reconversion, qui plus est mené par des citoyens, prend du temps. Reste que tout avance bien. Le carnet de santé de l’église a permis de dresser un bilan. Excepté des bardeaux qu’il a fallu remplacer, rien d’urgent n’est nécessaire. Par ailleurs, la somme à investir pour retaper et mettre aux normes est comparable à d’autres projets du même type.

Durant l’automne, les membres sont allés chercher du financement pour concevoir le plan d’affaires. Ils travailleront avec une firme spécialisée pour l’élaborer. On espère pouvoir le présenter d’ici la fin de l’été.

Rencontre de citoyens

En parallèle, l’organisme a tenu des assemblées citoyennes. «On vise à rencontrer des citoyens pour leur faire part du développement, de l’avancement du projet et aller chercher des personnes qui souhaitent s’impliquer dans le projet», indique M. Julien. Espace d’initiatives souhaite en tenir tous les mois et demi.

De plus, l’équipe a mis en ligne deux sondages. Le premier est destiné aux citoyens. On veut connaître leur intérêt, leur besoin et ce qu’ils souhaitent y voir. Le second s’adresse aux entreprises privées et d’économie sociale. «Ce sont des acteurs qui vont occuper les lieux. On veut comprendre leur besoins, mais aussi les enjeux qu’ils rencontrent», dit-il.

Laboratoire d’innovation sociale

Les sondages permettront entre autres de valider l’idée de muter les espaces de coworking en un laboratoire d’innovation sociale. «L’idée est de mettre dans un même lieu différents acteurs qui traditionnellement évoluent en vase clos et de leur permettre de se rencontrer, dialoguer et de collaborer au sein de différents projets. Chacun va réaliser leurs propres activités, mais ils seront invités chaque semaine à s’impliquer dans un projet commun soumis par la communauté ou le laboratoire d’innovation sociale et à le monter ensemble durant une année», explique-t-il.

Ainsi, la grande majorité des lieux seraient occupés par des organismes ou des entreprises. Un espace, situé au cœur de la nef, sera réservé à la communauté. Celui-ci serait accessible gratuitement à certains moments. «On veut que la nef soit conservée et mise en valeur pour qu’elle puisse continuer à servir comme espace communautaire», fait-il savoir. Leur projet d’écomusée serait installé dans cet endroit. Celui-ci portera sur le développement des quartiers populaires de Québec en commençant Limoilou ainsi que sur le patrimoine matériel et immatériel de l’église Saint-Charles-de-Limoilou et de la communauté des frères Franciscains.

Animation du parvis

En outre, l’Espace parvis sera de retour l’été prochain. Une dizaine d’organismes se sont montrés intéressés. Certains comme Craque-Bitume, Limoilou en vrac et Initiative 1, 2, 3 Go! Limoilou veulent revenir. D’autres comme Nature Québec s’ajouteront. «Il va reprendre une autre formule, une autre couleur. On va essayer de développer les volets qui ont davantage fonctionné l’an dernier», mentionne M. Julien.

Info.: espacesdinitiatives.com

Photo : Archives

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.