Sabrina Sirois
Home À la Une Libre Emploi: Nouveaux locaux en juin

Libre Emploi: Nouveaux locaux en juin

 

Vieux-Limoilou – Libre Emploi quittera sous peu la 3e Avenue pour s’installer quelques rues plus loin sur le chemin de la Canardière afin de mieux desservir sa clientèle. À partir de juin, l’organisme occupera la moitié du deuxième étage de l’édifice où se trouve le Jean Coutu Limoilou.

SONIA CLAVEAU, directrice générale de Libre Emploi, estime qu’il faut «être au fait du marché du travail» dans le domaine en employabilité. «Plus les années avancent, plus les gens ont besoin d’ateliers et de rencontres de groupes», explique-t-elle. Ces formations et ces réunions permettent non seulement d’apprendre, mais aussi d’échanger sur des situations particulières et de se donner des trucs. Données «humblement» depuis une décennie, les formations ont connu une hausse de fréquentation importante au cours des trois dernières années à un point tel qu’elles sont toujours complètes et qu’il existe une liste d’attente. Celles à propos des réseaux sociaux ont débuté il y a deux ans et la demande est bien présente.

En croissance

Libre-Emploi: De nouveaux locaux pour en juinCette croissance et cette transformation dans les besoins ont poussé l’organisation à déménager ce nouvel immeuble situé au 320, chemin de la Canardière. La directrice générale mentionne que la superficie sera doublée par rapport aux actuels locaux ce qui permettra de réunir sous un même toit Libre Emploi et son «bras commercial» Expert-Emploi. L’équipe de huit personnes disposera davantage de bureaux individuels ainsi que des lieux adéquats pour les réunions et plus particulièrement les formations. Elle aura également accès à des portables et tableaux interactifs.

Histoire

Fondé en 1997, l’organisme accueillait au départ des gens du quartier avant d’étendre son rayonnement à Sainte-Foy entre autres. «On a vu grandir Limoilou», souligne Mme Claveau. L’organisation désirait demeurer dans le secteur. C’était une priorité. Il a fini par trouver chaussure à son pied dans cet édifice qui est une propriété de Cominar.

Photos: Marie-Claude Boileau

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.