Recyc-Québec
Sabrina Sirois
Home À la Une Succès grandissant pour la Brasserie Générale

Charlesbourg — En affaires depuis moins d’un an, la Brasserie Générale de Charlesbourg connait une ascension rapide. Plus de 100 points de vente proposent déjà les quelques bières de ce nouveau venu dans le monde des microbrasseries.

MICHEL MARCOUX, copropriétaire et ancien de La Barberie, est content de ce début, même si les premiers mois ont été plus difficiles. Ayant obtenu leur permis tard dans l’année, l’équipe a commencé à brasser le 26 novembre dans une période plutôt mauvaise pour ce type de commerce. La demande a toutefois grandi à partir de mars à la grande surprise des quatre entrepreneurs. Elle a évolué au point où actuellement, les quelque 2000 litres produits par semaine trouvent la plupart du temps preneur. Déjà, ils ont 120 points de vente, dont 70 à Québec. «Des gens de Gatineau et de Victoriaville notamment sont venus en chercher. On n’a presque pas eu le choix, car si on n’avait pas voulu, ils nous auraient agressés», blague-t-il en ajoutant que les dépanneurs spécialisés sont avides de nouveautés.

Au rang des coupables qui génèrent cet enthousiasme, on retrouve les quatre régulières, soit l’IPA (6,1%), la Scotch Ale (8%, brune), la Bock (lager rousse, 6,1%) et la Trait-Carré (5%). Quelques adresses dont le restaurant La Planque et Le Laurie Raphaël offrent également la plus récente au goût boisé-érable. Cette bière, nommée La Chaga, est préparée à partir de champignons sans en avoir la saveur. «On ne peut les manger (trop durs). On les réduit en poudre pour ensuite en faire une décoction», explique le copropriétaire. Selon lui, il s’agit de l’un des meilleurs antioxydants au monde. Avis aux amateurs de découvertes, la Brasserie sortira en quantité limitée la dernière née dans le cadre de sa première présence au Festibière de Québec. La Turbo Belge, une Tripel IPA, sera constituée d’orge, de miel et d’une «quantité impressionnante» de houblon, le tout à 100% québécois. Les brasseurs ont aussi utilisé de la levure belge. Il est important de préciser que ce produit ne sera pas en vente immédiatement après le rendez-vous. De plus, toutes les bières, à l’exception de la IPA, seront disponibles pour dégustation lors de l’évènement.

Biere

Projets

Les mois défilent à vitesse grand V pour M. Marcoux, GUILLAUME CANTIN, PIERRE-HUGO HOULE et JULIEN PELLETIER. Et ils ne manquent pas de projets. Ils comptent doubler la capacité de production «assez rapidement». Mais avec la quantité actuelle, les quatre entrepreneurs vivent très bien d’après Marcoux. Un nouveau produit en édition limitée entrera également sur le marché à toutes les quatre à six semaines.

Davantage à l’état d’idée, un salon de dégustation pourrait voir le jour. Ce n’est toutefois pas pour tout de suite.

Info. : brasseriegenerale.com

Michel Marcoux, Julien-Olivier Pelletier, Pierre-Hugo Houle et Guillaume Cantin. Photos: Courtoisie

Crédit photo : Jean-Michel Lavoie
Une réponse à ce billet
  1. Cette brasserie est vraiment innovante… J’ai testé l’une de leur boisson il y a quelques jours et c’était une expérience unique. Cela fait plaisir de voir que le Québec est aussi innovant en la matière! Merci pour cet article.

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.