Recyc-Québec
Sabrina Sirois
Home Chroniqueurs Tanya Beaumont: Le double voyage d’hiver de Keith Kouna

Keith Kouna Nic Cantin

[featured-img]

 

À la mi-décembre, Keith Kouna larguait Voyage d’hiver, une adaptation du Winterreise de Schubert avant de s’envoler pour une résidence artistique de six mois à Paris.

 
Parle-nous de Voyage d’hiver.
C’est un projet sur lequel je travaillais pour faire suite aux «Années monsieur». Je pensais que ça serait mon deuxième album, mais compte tenu des circonstances, ç’a été mon troisième! Ç’a été long, c’est quand même un gros disque. Il y a 24 pièces et on a respecté l’ordre original du cycle des lieder de Schubert. Il y a beaucoup de job tant au niveau de l’écriture que de l’arrangement musical et de trouver le bon réalisateur pour faire ce projet la. Je suis bien content de la tournure des événements. Ç’a été long, mais ça valait la peine de prendre tout ce temps-là.

 

 

Avec qui as-tu travaillé à la réalisation?
C’est Martien Bélanger (guitare) ou Vincent Gagnon (clavier), je ne sais plus c’est lequel, qui m’a proposé René Lussier. Ça s’est avéré être une bonne proposition parce que c’était dur de trouver un réalisateur qui était prêt à embarquer là-dedans, c’est quand même un investissement majeur. Avec René, ça a bien adonné tant au niveau artistique que personnel. De plus, il avait le temps et l’énergie pour se lancer là-dedans.

 

 

As-tu traduit les textes des Schubert?
C’est une adaptation libre. Je n’ai pas fait de traduction puisque je ne parle pas allemand. J’ai lu les traductions qui ont été faites, mais je voulais rester très libre. Mes textes n’ont rien à voir avec les originaux, sinon peut-être les thèmes comme l’errance, l’hiver, la neige, la mort, la quête et le désespoir. J’ai gardé les grands thèmes de l’œuvre en repartant de la musique et en y allant d’instinct.

 

 

En quel format l’album est-il disponible?
Il y a un tirage limité en vinyle à 1000 copies sous un format de livre d’art. Il est aussi accessible en version numérique et le format standard devrait arriver début février.

 

 

As-tu déjà des idées pour le spectacle?
Le spectacle du Voyage d’hiver se prête bien en formule duo, mais pour l’instant, on réfléchit à comment le mettre en scène. Il y a un beau défi qui nous attend. On veut le faire d’un bout à l’autre, 1 à 24 avec mise en scène et scénographie et tout, il y a encore du pain sur la planche!

 
Ça se fera au retour de ta résidence?
Oui! Je m’en vais six mois! Je pars pour l’hiver à Paris. Le Conseil des arts est smatte avec moi, il m’a refilé un appart à Paris. Je vais aller faire des shows là-bas. Je n’ai comme pas d’objectif précis sinon de faire du défrichage, poser des bases de public là-bas et faire mon petit chemin. J’espère bien avoir le temps d’écrire un peu pour revenir avec du nouveau stock.

 

Photo : Courtoisie