Mon Ange Gardien
Sabrina Sirois
Home Actualités Services de proximité à Beauport : Québec 21 s’oppose à toute modification

Démissions en bloc à Québec 21

Beauport — Lors de la séance du conseil d’arrondissement de Beauport hier soir, les deux élus de Québec 21 se sont opposés à la modification des pouvoirs de certains services gérés par les arrondissements. Ils refusent que des services de proximité soient décidés ailleurs qu’à Beauport.

Cette mesure s’inscrit dans la réorganisation administrative que l’administration Labeaume a adoptée. Par exemple, l’arrondissement de La Cité-Limoilou est responsable de l’entretien des chaussées et des trottoirs de même que du déneigement alors que celui de Sainte-Foy–Sillery-Cap-Rouge s’occupe de la gestion des matières résiduelles et de l’urbanisme. Par conséquent, la décision de fermer temporairement une voie de circulation ou de consulter un conseil de quartier relève maintenant de l’arrondissement qui en est responsable.

Pour le président d’arrondissement de Beauport et conseiller municipal de Chute-Montmorency-Seigneurial, STEVENS MÉLANÇON, il est important de respecter les pouvoirs des arrondissements. «L’administration Labeaume n’a toujours pas été en mesure de nous démontrer les bénéfices de sa démarche pour les citoyens, lesquels nous ont élus parce qu’ils nous font confiance. Il est impensable pour nous d’accepter que les services de proximité des Beauportois soient gérés ailleurs que chez nous. Les décisions qui concernent le déneigement, les parcs et le service de voirie doivent être prises à l’arrondissement et doivent tenir compte des particularités liées à chaque secteur.»

Non à la centralisation

Pour sa part, le chef de l’Opposition officielle et conseiller municipal de Sainte-Thérèse-de-Lisieux, JEAN-FRANÇOIS GOSSELIN, estime que cette centralisation des services aura des impacts notables sur les services aux citoyens. «Les municipalités sont les paliers de gouvernement les plus près des citoyens. Malheureusement, avec la réorganisation administrative, de moins en moins de décisions locales seront prises par les élus, qui sont pourtant les plus connectés sur leur milieu. Toutes les décisions seront rapatriées en haut, pour décision du maire et cela aura sans aucun doute un impact sur la qualité des services de proximité offerts dans notre communauté», soutient-il.

L’Opposition officielle indique que PATRICK PAQUET, conseiller municipal de Neufchâtel-Lebourgneuf, Patrick Paquet, s’est opposé à une résolution semblable dans l’arrondissement Les Rivières. Le règlement a toutefois été adopté par les deux autres élues. Lors des séances du comité plénier sur le budget 2019 et le PTI 2019-2020-2021, ce dernier avait d’ailleurs déploré le fait que les enveloppes budgétaires dévouées aux projets d’arrondissement ont été diminuées drastiquement pour être rapatriées au central.

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.