Recyc-Quebec 1
Sabrina Sirois
Home À la Une Retour sur le retour des Nordiques

Retour sur le retour des Nordiques

Croire encore au retour des Nordiques? Sérieux?

Wow.

Profitant de l’invitation d’une émission sportive de passage à Québec, le maire n’a pu s’empêcher de continuer de remuer le cadavre. L’argument massue? Puisqu’on a un amphithéâtre des ligues majeures, on est plus attrayant qu’avant. Et puisqu’il y a parité dans la ligue, 16 équipes d’un côté, 16 équipes de l’autre, nous sommes en meilleure posture pour accueillir le premier club qui fera défection.

Sérieux?

Quand c’est rendu qu’on croit davantage au retour des Expos que des Nordiques, ça leur prend quoi?

Alors, rappelons les arguments : c’est justement parce qu’il y a équilibre entre les associations (16 équipes de chaque côté) que Québec n’est plus dans le portrait. C’est mort. Et puis, le commissaire du baseball semble plus enclin à entendre parler de Montréal que Bettman de Québec. De fait, le commissaire du hockey a surtout clairement démontré sa volonté, sinon son obsession, pour les clubs chez nos voisins du Sud. Dire le contraire, c’est nous faire passer des carrés pour des ronds.

Évidemment, si Bettman est coincé, un peu comme pour Winnipeg, il se pourrait bien que Québec s’impose, contre son gré. Mais, c’est espérer le malheur et s’appuyer sur un espoir très mince. Pas le genre d’épaisseur pour nous permettre de patiner, justement. La glace est trop mince. Car, pour l’essentiel, la ligue est ainsi faite que les clubs se soutiennent et la LNH ne donne pas l’impression qu’elle abandonnerait facilement en laissant partir un club pour le Nord.

Cherchant des arguments positifs dans un désert de bonnes raisons, le maire Labeaume avance que l’amphithéâtre, au moins, permet la venue de concerts qui ne viendraient pas ici, ce qui est déjà ça de pris. Pensons à Metallica, dit-il.

Ouais. Metallica, le groupe qui vient nous voir régulièrement depuis 1989, beau temps, mauvais temps?

Faut-il rappeler que l’amphithéâtre est déficitaire, qu’il n’y a pas assez de spectacles pour le rentabiliser et que c’est finalement un éléphant blanc, aux allures de détecteur de fumée, qu’on a installé sur le terrain d’ExpoCité?

En somme, le pari électoral était qu’il y aurait une mise au jeu en septembre 2015 avec des Nordiques ressuscités. Ça n’a pas eu lieu.

Et, de toute évidence, ça n’arrivera pas. Pour la résurrection, ça prendra un miracle.

Un vrai.

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.