Sabrina Sirois
Mon Ange Gardien
Home À la Une Solar Equation : Première canadienne au MNBAQ

Solar Equation : Première canadienne au MNBAQ

Montcalm — Du 27 septembre au 24 février 2019, le Musée national des beaux‑arts du Québec (MNBAQ) accueille en grande première canadienne la nouvelle version de l’œuvre Solar Equation de Rafael Lozano-Hemmer.

Installée dans le grand hall du pavillon Pierre Lassonde, l’œuvre représente le Soleil, mais 400 millions de fois plus petit. «Accueillir cette œuvre en ses murs est une façon d’ancrer son action dans l’actualité en portant une réflexion sur la nature écologique et philosophique ainsi que sur l’avenir de notre planète», souligne le MNBAQ.

Sa particularité est que la pièce simule la réalité de l’astre en temps réel grâce à des données captées par l’observatoire du soleil de la NASA. Ainsi, les turbulences, éruptions et taches sont retransmises. «L’animation émergeant de l’œuvre est calculée à l’aide d’équations de dynamique des fluides, comme les équations de réaction-diffusion, de Navier-Stokes, de bruit de Perlin et de flammes fractales, en tenant compte des dernières images des observatoires solaires SDO et SOHO de la NASA. Il ne s’agit pas d’une vidéo en boucle, mais bien d’une simulation en temps réel, sans répétition», explique-t-on.

Solar Equation mesure trois mètres de diamètre et pèse près de 1 500 kg. Elle est constituée de 25 580 lumières à DEL réparties sur 342 réglettes disposées selon les équations de Fermat qui décrivent la phyllotaxie des plantes.

Le public pourra interagir avec la pièce. En sélectionnant une des 11 saisons solaires, il sera possible d’observer le mouvement constamment renouvelé. «L’ampleur de l’œuvre et l’audace du projet rendent l’aventure incomparable. Solar Equation a le potentiel de nous émouvoir, de nous sensibiliser au réchauffement climatique, à l’importance de l’énergie solaire comme contre-mesure et à notre rapport à l’environnement vivant, et surtout de nous rassembler autour d’une expérience commune», commente le musée.

Précisons que Solar Equation est présentée grâce à une collaboration entre l’AmorePacific Museum of Art (APMA) de Séoul et le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) du Canada.

Rafael Lozano-Hemmer, Solar Equation Chandelier, 2018. Photo : © Gracieuseté Antimodular Research (Groupe CNW/Musée national des beaux-arts du Québec)

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.