Sabrina Sirois
Home À la Une Quoi qu’on dise par Martin Claveau: Un marché pour les skateurs

Quoi qu'on dise par Martin Claveau: Pas évident Pantoute

C’est rare que je me fasse prophète, mais j’y vais d’une prédiction : le Grand marché que la Ville nous impose ne fonctionnera pas!

Voilà, c’est dit. Je n’y crois pas, tout simplement. Mal placé, injustifié et trop dispendieux, voilà ce qui causera sa perte même si l’endroit sera beau à coup sûr.
Oh! Il connaîtra sans doute un petit boom au départ, et j’irai sans doute y faire un tour, mais je crois que plusieurs éléments auront raison du projet. Selon moi, on devra à terme modifier sa vocation.

On se privera de l’achalandage touristique traditionnel de l’actuel marché du Vieux-Port et l’on ne comptera pratiquement que sur les «locaux» pour assurer le fonctionnement de ce palais des saveurs. Je ne crois pas que les gens afflueront ou du moins, ils ne le feront pas longtemps, car l’accessibilité à cet endroit est difficile.

Je crois que ce sont les consommateurs qui régulent le commerce par leurs habitudes, pas l’intervention de la Ville. La Ville est habituée à imposer ses vues aux citoyens, pas de les séduire. Elle est orgueilleuse et refuse la plupart du temps d’admettre ses erreurs, surtout quand elles nous coûtent cher. Quand elle joue sur le terrain des commerçants et les compétitionne, les gens ne lui font tout simplement pas confiance. Son rôle est de mettre en place une réglementation et un environnement propice à l’éclosion du commerce, pas de faire du commerce elle-même et d’ouvrir son propre centre d’achat.

En plus, j’ajouterais qu’à voir les prix que coûteront les espaces commerciaux dans la bâtisse, ceux qui s’y installeront auront du mal à êtres compétitifs.

Un tel marché fonctionnerait probablement dans un coin qui possède déjà un achalandage naturel ou encore dans un endroit où on trouve des résidents. Aux dernières nouvelles, le coin du centre vide et la place Jean-Béliveau n’étaient fréquentés que par quelques amateurs de skateboard qu’on a d’ailleurs, du reste, récemment expulsé. Bien sûr, il y a du monde lorsqu’il y a des événements au centre Vidéotron, mais en général et par expérience, la fréquentation de l’endroit est très faible.

Je l’ai déjà écrit, je n’ai rien contre le beau et ses effets sur l’attractivité de la Ville, mais j’aime aussi que les belles choses soient pratiques et utiles à sa population.

Au lieu d’investir des millions dans un projet dont aucun entrepreneur privé n’aurait voulu assurer le risque, la Ville aurait plutôt dû investir dans ses propres artères commerciales, qui constituent ses organes vitaux, pour les rendre plus attrayantes.

Un peu partout dans le monde, les pachydermes sont une espèce en voie d’extinction. Chez nous par contre, les éléphants blancs se multiplient et ne semblent malheureusement pas en voie de s’éteindre. Le Grand Marché en sera un de plus.

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.