Sabrina Sirois
Home À la Une Un sac réutilisable pour soutenir les organismes de Limoilou

Un sac réutilisable pour soutenir les organismes de Limoilou

Vieux-Limoilou — La Société de développement commercial (SDC) de Limoilou, en collaboration avec Article 721, a mis en vente des sacs réutilisables pour promouvoir le quartier. Leur achat permet de soutenir des organismes locaux membres de l’association des marchands.

Le projet mijotait dans la tête du directeur général SÉBASTIEN CHAMBERLAND depuis longtemps, mais il n’a pas été possible de le réaliser. C’est toutefois en discutant avec les propriétaires de la boutique Article 721 qu’il a finalement pu se concrétiser.

Ainsi, ÉMILIE HÉBERT et MARILYN B. LACHANCE ont eu carte blanche pour créer le concept. Sur le sac, on retrouve une description poétique de Limoilou. Les filles ont opté pour un sac en coton fabriqué au Québec, de bonne qualité et lavable. L’impression est effectuée par la boutique Le Coin créatif basée dans Saint-Sauveur.

Outre son côté pratique pour les emplettes, l’achat du sac réutilisable permet d’encourager les organismes membres du quartier. En effet, lorsqu’un lot est vendu, soit 250 sacs, les profits sont versés à cinq organismes qui recevront les profits à tour de rôle. Il s’agit de Limoilou en vrac, Entraide Jeunesse Québec, Service familial d’accompagnement supervisé, Le Relais de la Chaumine et CKRL.

On peut se procurer le sac Limoilou vendu au coût de 16$ chez Article 721, mais également chez plusieurs marchands participants comme Ils en fument du bon, La Fournée bio, Yannick Fromagerie, les Trafiquants d’art, Poils et Plume, La Récolte, la Planque, Cendrillon, la Folle Fourchette et la Réserve.

Parapluie Limoilou

M. Chamberland mentionne que des parapluies avec la même image seront mis en vente à la fin juillet. Celui-ci sera noir avec une écriture blanche et un manche en bois.

En outre, la SDC Limoilou dispose de sa propre bière, la Limoilove. Une nouvelle version pour le printemps a récemment été mise en production. On la retrouve au IGA Jobidon et au SPOT. Les profits servent à l’organisation des activités de la SDC.

Sur la photo, Sébastien Chamberland, directeur général de la SDC Limoilou en compagnie de Marilyn B. Lachance et Émilie Hébert d’Article 721. Photo: Marie-Claude Boileau

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.