Sabrina Sirois
Vacances
Home À la Une Passages insolites: Une 5e édition éclatée

Passages insolites: Une 5e édition éclatée

Vieux-Québec — Pour sa 5eédition, les Passages insolites s’éclatent et sortent de leur cadre habituel pour créer la surprise dans des arrondissements de Québec. Ainsi, on retrouvera des œuvres en dehors du parcours traditionnel. Reste que le public et les touristes sont invités à déambuler dans le Vieux-Québec pour découvrir les neuf nouvelles créations.

Plutôt que de les laisser dans un entrepôt, EXMURO qui organise l’exposition a décidé de donner un second souffle à des œuvres des années antérieures. L’organisme a lancé une invitation aux arrondissements qui ont répondu avec enthousiasme. En tout, six œuvres ont été installées à divers endroits. ALICIA DESPINS, membre du comité exécutif responsable de la culture, se réjouit de ce nouveau volet qui est son coup de cœur. «Ça permettra à des gens qui n’ont pas accès à l’art d’en côtoyer et de créer un effet de surprise dans des endroits inattendus autres que le Vieux-Québec», commente-t-elle.

Pour sa part, VINCENT ROY, directeur artistique d’EXMURO, aime l’idée de pouvoir voir des œuvres dans un contexte résidentiel et citoyen. «Ça va permettre aux gens de se souvenir où ils les ont vues et de redécouvrir des coins dans des arrondissements», indique-t-il. Les installations sont présentes au parc de la Pointe-aux-Lièvres, à la Maison O’Neill, au parc nautique de Cap-Rouge, à Vanier (intersection Napoléon-Grondin et Chabot) et à Loretteville (intersection Racine et Wilfrid-Caron).

Nouveautés

En outre, les Passages insolites investissent les secteurs du Vieux-Québec, Place-Royale et Petit-Champlain. Pour cette édition, l’organisme a lancé des défis aux créateurs en fonction de thèmes. Pour le volet patrimonial, des artistes ont été jumelés à un historien pour concevoir un projet basé sur l’histoire. En collaboration avec l’historien JOSÉ DORÉ, le duo Samson-Breton a créé une sculpture vidéo qui fait figure de machine à voyager dans le temps. On pourra y voir des images racontant des pans du quartier Petit Champlain peu connus. De son côté, JEAN-ROBERT DROUILLARD rend hommage à une esclave amérindienne, Mary Ann, qui s’est échappée de son propriétaire, un aubergiste de place Royale. Son monument a été placé devant le buste de Louis XIV pour faire un pied de nez.

Autre nouveauté, le restaurant Laurie Raphaël a approché EXMURO pour travailler avec eux. Leur terrasse accueille donc l’œuvre Les entrailles du futur du Collectif 5.

D’autre part, on pourra voir des nénuphars originaux, un jeu optique utilisant la technique de l’ombro-cinéma, un satellite tombé du ciel, une île mystérieuse, un arbre pivotant et des tuyaux d’égout sous une tout autre facette.

Info.: exmuro.com/projets/les-passages-insolites/

Les artistes de l’édition 2018 des Passages Insolites. Photo: Marie-Claude Boileau

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.