Sabrina Sirois
Home Actualités Autoportrait au parc de l’Amérique-Française

Autoportrait au parc de l’Amérique-Française

Montcalm — Le sosie de l’œuvre Dialogue avec l’Histoire prendra place au parc de l’Amérique-Française. Intitulé Autoportrait, il s’agit d’une oeuvre du même artiste, le Français Jean-Pierre Raynaud.

Rappelons que la sculpture Dialogue avec l’Histoire installée à la place de Paris depuis 1987 a été démolie en juin 2015. Son démantèlement avait fait grand bruit.

L’installation d’Autoportrait est possible grâce à Marc Bellemare, collectionneur d’art et propriétaire de l’œuvre, la Commission de la capitale nationale du Québec de même que la Ville de Québec qui financera son installation à hauteur de 50 000$. «L’œuvre d’art originale, offerte par la Ville de Paris en 1987, était en très mauvais état. Lors de son démantèlement, la Ville avait annoncé la possibilité d’une reconstruction ailleurs. Grâce à M. Bellemare et à la Commission de la capitale nationale du Québec, cette création pourra revivre dans un endroit qui lui sied parfaitement, avec des matériaux convenant à nos conditions climatiques», souligne ALICIA DESPINS, membre du comité exécutif de la Ville de Québec responsable de la culture, de la technoculture et des grands événements.

Mieux adaptée au climat

Autoportrait ressemble beaucoup à Dialogue avec l’Histoire à l’exception qu’elle est plus haute. Elle mesure 7,5 mètres. La Commission de la capitale nationale du Québec explique qu’elle sera réalisée selon les plans de l’artiste. La sculpture sera conçue en matériau composite constitué de charges minérales et de résine d’acrylique. On mentionne qu’elle sera ainsi mieux adaptée au climat québécois. Les œuvres de M. Raynaud issues de la série Autoportrait se trouvent aux quatre coins du monde, et celle-ci sera la plus grande de toutes.

«Ce géant de l’art public international qu’est Jean-Pierre Raynaud fera désormais partie du paysage culturel de la capitale nationale du Québec, une ville qu’il affectionne grandement. Il faut espérer que d’autres collectionneurs québécois prendront ce projet en exemple pour offrir aux citoyens la chance de côtoyer des œuvres d’envergure, au quotidien, dans nos vastes espaces publics», conclut MARC BELLEMARE, collectionneur d’art et propriétaire de l’œuvre Autoportrait.

Image : Perspective d’implantation de l’œuvre d’art Autoportrait au parc de l’Amérique-Française © CCNQ

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.