Sabrina Sirois
Home À la Une Festival de magie: Des sommités à Québec

Festival de magie: Des sommités à Québec

Québec — Depuis sa création, le Festival de magie de Québec ne cesse de se renouveler. Les organisateurs, Renée-Claude Auclair et Pierre Hamon, repoussent les limites pour faire grandir leur événement. Pour la prochaine édition, le public aura la chance de voir des sommités de la magie du 3 au 6 mai. De plus, le volet jeunesse a pris de l’expansion.

Nouveautés

Cette année, les organisateurs ont décidé de mettre l’accent sur le volet jeunesse de la magie. Selon RENÉE-CLAUDE AUCLAIR, c’était pour eux l’occasion de présenter plusieurs magiciens qu’on a rarement l’occasion de voir, mais qui sont des stars dans leur domaine. D’ailleurs, DANIEL COUTU, que l’on peut notamment voir à Radio-Canada, est un des deux portes-paroles. Celui-ci animera un gala jeunesse le 5 mai à 14h au Palais Montcalm. Par ailleurs, on poursuivra avec un volet scolaire. Quelque 800 élèves suivront des ateliers jeudi et vendredi au Musée de la civilisation, un nouveau partenaire du Festival de magie. Un spectacle de Daniel Coutu ou ÉRIC LECLERC leur sera offert.

Congrès de la magie

Pour la deuxième fois de son histoire, le Festival est l’hôte du congrès de la magie, la CAMaraderie. «C’est un volet privé pour les magiciens. Une dizaine de conférences sera donnée. Ils pourront apprendre de leurs compères», explique Mme Auclair. On attend environ 150 magiciens.

Continuité

Plusieurs activités phares du festival seront de retour. La 6eédition du Concours international de magie «Michel Cailloux» se tiendra le 4 mai au Palais Montcalm. Le public peut y assister gratuitement. L’École de magie permettra au public d’apprendre un tour de magie ou d’en perfectionner. Les ateliers se donneront les 5 et 6 mai au Palais Montcalm. «Éventuellement, on aimerait l’offrir à l’année, mais on n’est pas encore rendu là. On y pense. On sent un engouement pour la magie», mentionne Renée-Claude Auclair.

Invités internationaux

Chaque année, les organisateurs tentent d’améliorer la qualité des artistes internationaux. Cette année, ils sont particulièrement fiers d’accueillir MAX MAVEN, un mentaliste qui est l’idole de plusieurs magiciens, selon Mme Auclair. XAVIER TAPIAS, originaire d’Espagne, le français XAVIER MORTIMER, basé à Las Vegas, et JULIA CHEN, une des seules femmes à avoir gagné le championnat du monde de la magie figurent parmi les invités du festival.

Nicolas Dutel en route vers les Olympiques

Le Québec sera bien représenté. Nicolas Dutel, qui est co-porte-parole du festival, est le champion canadien et nord-américain de la magie. Grâce à ces titres, il participera au Championnat du monde, soit les Olympiques de la magie, qui se déroulera en juillet prochain en Corée du Sud. M. Dutel a commencé à pratiquer la magie il y a 13 ans, mais c’est seulement depuis cinq ans qu’il s’entraine plus sérieusement dans le but de participer à des concours. Il pratique la magie 30 heures par semaine. En juillet, il présentera un numéro de huit minutes qu’il a créé de A à Z. «En compétition, on peut faire des trucs exceptionnels parce qu’on a plus de temps de préparation. On a carte blanche. C’est la créativité qui est en jeu. Et aussi, on essaie de bluffer des magiciens», explique-t-il. Avec sa participation aux Olympiques, M. Dutel espère se faire recruter pour partir en tournée. En parallèle, il travaille sur un spectacle.

Les Olympiques à Québec?

Mme Auclair est très fière de la participation de Nicolas Dutel aux Olympiques. Elle et son mari Pierre Hamon rêvent d’ailleurs de les présenter à Québec en 2021. Une délégation viendra visiter la ville juste après la tenue du festival. Ils ont réussi à attirer des membres des équipes les plus influentes. Mme Auclair confie que c’est très structuré. Ils ont dû déposer un document détaillé pour soumettre leur candidature. Le Centre des congrès de Québec est d’ailleurs réservé pour 2021. Si jamais ils l’obtiennent, ça représenterait 2500 personnes en moyenne pendant 7 jours et des retombées économiques de 7 M$. «En plus, l’événement n’est jamais venu en Amérique. On serait les premiers de l’histoire à l’avoir», s’exclame-t-elle rêveuse. La réponse? On connaitra la ville hôte le 10 juillet à 14h. On sait déjà qu’ils accueilleront la qualification nord-américaine du championnat mondial en 2020.

 Pour l’horaire complet des activités, visitez le festivalmagie.ca.

 Renée-Claude Auclair et Nicolas Dutel. Photo : Marie-Claude Boileau

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.