Sabrina Sirois
Home À la Une 38e Championnat international de karaté Québec Open

38e Championnat international de karaté Québec Open

Sainte-Foy — C’est les 27 et 28 avril au Peps de l’Université Laval que se tiendra la 38e présentation du Québec Open, plus important championnat de karaté au pays.
Fidel à la tradition, l’événement rassemblera plus de 1 500 athlètes au stade couvert pour les compétitions. L’organisation est heureuse de vivre la plus importante préinscription à ce jour, ce qui laisse présager une édition des plus remarquable encore cette année (les hôtels associés sont presque tous complets). Plus d’une douzaine de pays seront représentés ! Outre le Canada et les États-Unis, l’organisation attend des participants du Népal, de l’Iran, du Venezuela, du Liban, de l’Allemagne, de l’Irlande et de plusieurs autres pays d’Europe. Mentionnons la présence d’une grande délégation du Mexique (une cinquantaine d’athlètes et accompagnateurs). Unique tournoi NASKA sanctionné 5A en dehors des États-Unis, le Québec Open accueillera des compétiteurs prestigieux tels que les frères Jake, Cole et Reid Presley.
De la scène locale, mentionnons la présence d’Elizabeth Rouillard, 16 ans, plusieurs fois championne du monde en combat. L’an passé, elle s’était démarquée au Irish Open en remportant la première place en combat individuel. Depuis, elle a une fois de plus fait sa marque au Irish Open en remportant au combat individuel 65 kg ainsi qu’au combat par équipe. Une autre jeune femme à surveiller : Mélissa Baillargeon, 19 ans, championne en Bo et kata, a récemment obtenu 4 médailles d’or au Championnat panaméricain WKU (World Karate Union) au Guatemala. En 2017, sur 29 compétitions dans la catégorie armée traditionnelle, elle n’a jamais été battue. Les deux jeunes femmes représentent une excellente relève pour nous ! Elles sont toutes deux convoitées par des équipes américaines, mais elles choisissent, pour l’instant, de rester à Québec, près de leurs entraineurs et mentors. Fait saillant à mentionner : chacune d’elle, dans leur division respective, accumule des points lors de victoires. Le total des points accumulés par chacune d’elle est le double de l’athlète en deuxième position. Enfin, mentionnons quelques autres jeunes espoirs à surveiller lors de l’événement : Nicolas Thibault, Roxanne LaRose-Carignan et Rose Rhéaume et Anne-Sara Cayer.
Deuxième année avec Wako
2017 a vu le retour de la WAKO (World Association for Kickboxing Organizations) au Canada dans le cadre du Québec Open (compétitions pour quatre catégories sur tatami). La visibilité sur le plan international que le tournoi de Québec obtient avec cette association sera mise de l’avant encore cette année ! En effet, des efforts seront mis de l’avant afin de continuer à donner la chance aux athlètes de se classer pour les championnats mondiaux et afin de travailler à obtenir une reconnaissance gouvernementale,  étape à franchir pour que la discipline se retrouve un jour aux Jeux olympiques ! Fait important : la WAKO est présente dans 128 pays et y est reconnue par les gouvernements et les fédérations sportives nationales.
2e au People’s Choice Naska
Le tournoi de Québec a récemment obtenu la 2e place au Viewer’s Choice de Sportmartialarts.com ! C’est, encore cette année, une énorme fierté pour les organisateurs, les bénévoles et les athlètes de Québec, d’être reconnu et apprécié parmi tous les tournois en Amérique du Nord!
Zones de combat
Les zones de combat seront maintenant délimitées par des cordages afin que seulement les athlètes, les juges et entraîneurs puissent accéder à l’espace. Ces installations sont ajoutées cette année, afin que l’événement soit encore plus sécuritaire pour le public et pour les participants.
Spectacle du samedi soir
Le samedi soir, le grand spectacle tant attendu présentera des performances à couper le souffle ! À ne pas manquer : le trick and weapon battle mettant en vedette, entre autres, les trois frères Presley contre d’autres athlètes incomparables de l’équipe Naska ! Le Team fight junior 14-17 (3 garçons et une fille) rassemblera des jeunes du Québec, de l’Ontario, du Mexique et des USA. Afin de mettre en vedette les athlètes féminines sur la scène, un combat avec la réglementation Wako sera organisé entre Anne-Sara Cayer et Chiara Dituri (Brooklyn, NY). Plusieurs surprises s’ajouteront au menu de la soirée !
Diffusion web
Les compétitions des divisions ceinture noire et le grand spectacle du samedi soir seront diffusés en direct sur Sportmartialarts.com
Saviez-vous que?

Le Québec Open, c’est des retombées de plus de 4 millions pour la région de Québec ! Pour réaliser cet événement, c’est près de 300 bénévoles qui s’impliquent, dont la moitié sont des juges !

Les billets en admission générale et pour le spectacle sont disponibles à partir de 25 $ par personne dans tous les Studios Unis de Québec ainsi qu’à la porte lors de l’événement.

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.