Sabrina Sirois
Home À la Une Quand la pluie s’arrêtera: Quand le passé se reflète sur le présent

Quand la pluie s’arrêtera: Quand le passé se reflète sur le présent

 

Québec — Quand la pluie s’arrêtera est une saga familiale sur fond de crise environnementale. À travers les mêmes membres d’une famille, on visite le passé de ses êtres qui taisent des événements afin de ne pas blesser d’autres membres. Or, ces cachettes, cette occlusion de la vérité, a toutefois des répercussions parfois tragiques.

Gabriel York a reçu un coup de fil de son fils, Andrew, qui désire le voir. Ils ne sont pas vus depuis plusieurs années. Gabriel a abandonné sa famille alors qu’Andrew avait 7 ans. À travers des retours en arrière qui s’étirent de 1959 à 2039, on rencontre ses parents et ses grands-parents. Ses aïeux, Henri et Élizabeth, ont vécu un drame qui poussera des années plus tard leur fils à se lancer dans une quête qui le mènera en Australie. Il souhaite revenir sur les lieux que son père a visité pour tenter de comprendre pourquoi il a quitté le nid familial sans d’explication. Cette quête nous permettra de comprendre le drame qui se cache dans cette famille. Tous les gestes du passé finiront par se refléter sur le présent d’une façon ou d’une autre.

La pièce écrite par Andrew Bovell nous présente un drame humain poignant marqué par l’absence de vérité et l’absence d’un être cher. En parallèle, les personnages évoluent dans un monde où il pleut constamment en raison des bouleversements météorologiques.

Soulignons les performances de Normand D’Amour en un père inquiet et touchant et celle de Christian Michaud qui joue Henri Law, un homme qui cache un lourd secret. Grâce aux décors conçus par Marie-Renée Bourget Harvey, on se croit vraiment dans un déluge constant. De son côté, Frédéric Blanchette a fait une mise en scène efficace. On ne se perd pas dans les allers-retours dans le temps.

La pièce Quand la pluie s’arrêtera est présentée au théâtre Le Trident jusqu’au 10 février.

Info. : www.letrident.com

Photo: Stéphane Bourgeois

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.