Sabrina Sirois
Recyc Media
Home À la Une Exposition de Darby et Pallafray à Beauport

Exposition de Darby et Pallafray à Beauport

Beauport —  Pour sa première exposition en arts visuels de l’année 2018, la Société d’art et d’histoire de Beauport est heureuse de présenter les oeuvres des sculpteurs Don Darby et Philippe Pallafray. Celle-ci se tiendra du 14 janvier au 25 février.

Don Darby est né à Montréal, mais grandit à Baie-Comeau. Il étudie dans la métropole et s’installe définitivement à Québec en 1970. Très tôt dans sa carrière Darby est fasciné par les civilisations anciennes. C’est principalement par l’acier que le sculpteur réalise ses œuvres grâce aux techniques de soudure, de martelage et de découpage. Excellent dessinateur, Darby réalise de nombreuses esquisses très abouties pour ses projets de sculptures. Sa technique de soudure, le « dessin spatial » lui permet, par l’accumulation de tiges d’aciers, de rendre à la fois la force et la vulnérabilité des mammifères en voie de disparition qu’il sculpte à partir des années 2000. Darby dévoile à travers ce corpus sa sensibilité pour l’environnement et sa crainte de voir disparaître les plus beaux mammifères mais, aussi et surtout, il s’inquiète de la fin de l’humanité. Les œuvres de Darby appartiennent à des collections privées et publiques des États-Unis et du Québec, dont celle de Loto-Québec. En 2015, l’exposition rétrospective Don Darby : l’homme et la matière a lieu à la maison Hamel-Bruneau, Québec.

Philippe Pallafray interprète dans le métal sa vision de l’utilisation de nouveaux matériaux intégrés au corps humain. De l’homme réparé à l’homme augmenté, l’artiste suggère cette frontière que nous percevons de plus en plus fragile, entre l’Homme que nous connaissons aujourd’hui et celui qui pourrait être asservi par la machine dans un futur relativement proche. Derrière les promesses d’une vie meilleure, l’évolution des nouvelles technologies introduites dans le corps humain, entraine avec elle son lot de craintes et d’incertitudes. L’exposition dévoile une série de sculptures en métal dans lesquelles l’artiste intègre des éléments technologiques. Né en France, Philippe Pallafray vit à l’Île d’Orléans depuis 2006. Ses oeuvres font parties de collections publiques et privées au Canada, aux États-Unis et en Europe. On retrouve ses sculptures extérieures publiques entre autres au Parc Veilleux à St-Georges de Beauce, Oeno Gallery (Comté du Prince Édouard) et au Jardin Botanique Royal de Hamilton (Ontario).

À l’occasion de cette exposition, trois oeuvres des sculpteurs Don Darby, Philippe Pallafray et René Taillefer, réalisées à partir de la vaisselle en métal argenté de l’Hôtel Queen Elizabeth à Montréal seront présentées en avant-première.

Horaire

L’exposition est ouverte du mardi au vendredi de 14h à 21h (fermé entre 17h et 18h) et les samedi et dimanche entre 13h et 17h. Visite gratuite.

Info.: sahb.ca

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.