Recyc Media
Sabrina Sirois
Home À la Une Projet d’hébergement transitoire pour les aînés

Projet d’hébergement transitoire pour les aînés

Maizerets — L’hospitalisation d’un aîné à la suite d’un accident augmente les risques que sa santé se décline. Afin d’éviter cette hospitalisation, la Coopérative de solidarité de services à domicile de Québec travaille à offrir un service d’hébergement transitoire. Elle a franchi une première étape en faisant l’acquisition du 1650, chemin de la Carnadière.

LUCIE BUSSIÈRES, directrice générale de la Coopérative de solidarité de services à domicile de Québec, est prudente lorsqu’elle parle de leur projet puisque plusieurs ficelles restent à être attachées. Actuellement, ils travaillent sur des plans et une étude de faisabilité en termes de nombre de lits et d’employés. «On pense avoir une vingtaine de lits et ouvrir pour l’automne 2018 si on ne rencontre pas de pépin majeur», indique-t-elle.

Spécialisé dans les soins aux aînés à domicile depuis 20 ans, l’organisme a pour mission de veiller à ce que les personnes âgées demeurent chez elles le plus longtemps possible. Or, lorsque les gens de 65 ans et plus se blessent et qu’ils n’ont pas de famille proche pour les aider, ils sont gardés à l’hôpital où souvent leur état se décline. Grâce à leur hébergement transitoire, on veut éviter leur hospitalisation et accélérer leur guérison afin qu’ils retournent à la maison. Mme Bussières rapporte que 50% des personnes hospitalisées ont 65 ans et plus.

L’organisme cherche du financement. Une rencontre avec le CIUSSS, qui s’est montré intéressé, devrait avoir lieu prochainement.

La Caisse locataire

Le 1650, chemin de la Canardière était la propriété de la Caisse Desjardins de Limoilou. La coopérative financière restera locataire. Le point de services de Maizerets et les deux guichets automatiques demeurent en place. D’ailleurs, des travaux de rénovation sont en cours. Les heures d’ouverture restent les mêmes.

C’est lors du Forum intercoop en début d’années que le directeur général de la Caisse de Limoilou, ROBERT DESROSIERS, a pris connaissance du projet de la Coopérative de solidarité de services à domicile de Québec. Les discussions se sont ensuite poursuivies. En plus de vendre leur immeuble du chemin de la Canardière, la coopérative financière leur a accordé une aide de 100 000$ provenant du Fonds d’aide au développement du milieu. Cette somme servira à assurer la pérennité de leur projet.

Lucie Bussières, directrice générale de la Coopérative de solidarité de services à domicile de Québec, Jean Laurent, vice-président de la Coopérative de solidarité de services à domicile de Québec, Céline Auger, secrétaire-trésorière de la Coopérative de solidarité de services à domicile de Québec ainsi que Robert Desrosiers directeur général de la Caisse de Limoilou. Photo : Caisse Limoilou

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.