Sabrina Sirois
Home À la Une Rendez-vous Limoilou 2017: Concertation d’une centaine d’acteurs le 21 novembre

Rendez-vous Limoilou 2017: Concertation d’une centaine d’acteurs le 21 novembre

Limoilou — Le 21 novembre prochain, les organismes de Limoilou des milieux communautaire, scolaire, de la santé, des affaires et de la petite enfance seront réunis pour discuter des enjeux du quartier. Nommé Rendez-vous Limoilou 2017, près d’une centaine d’acteurs sont attendus à cet exercice de concertation qui n’a pas été effectué depuis des années. Les citoyens sont d’ailleurs invités à y prendre part.

Ce sont des organisations qui ont formulé le souhait de voir une activité de concertation organisée. Un comité de neuf personnes a travaillé à mettre sur pied l’événement qui se déroulera au Patro Roc-Amadour. Le programme de la journée comprend une mise en contexte sur la concertation à Limoilou, un panel sur comment mieux collaborer avec les différentes réalités de chacun des organismes ainsi que des échanges sur les enjeux communs. Jusqu’à maintenant, les inscriptions vont bon train. Déjà, 73 organisations ont confirmé leur présence.

Participation des citoyens

L’implication des citoyens était un élément important. Conscient qu’il n’est pas possible pour bien des gens de se libérer une journée entière, les organisateurs misent donc sur leur participation au 5 à 7, appelé Vernissage de développement collectif. «On a essayé de trouver une façon différente de présenter les enjeux qui auront été discutés au cours de la journée. On les invitera à identifier les éléments qu’ils jugent importants sur un panneau. Ça envoie un signal aux organismes qu’ils veulent s’attaquer à ces problématiques», explique MARC JEANNOTTE, cofondateur de Votrepour.ca. Les conseils de quartier seront sur place pour parler des dossiers sur lesquels ils travailleront au cours de la prochaine année. On a également fait appel à des artistes locaux qui enjoliveront la salle de leurs œuvres. Enfin, un service de taxi et de gardiennage de même que des consommations seront offerts à ceux qui souhaitent s’y rendre.

Moment parfait

Il n’y a plus eu une telle initiative depuis la disparition de l’Approche territoriale intégrée (ATI). MARC DE KONINCK, organisateur communautaire pour le CIUSSS, croit le moment est parfait. D’une part, le conseil municipal aura de nouveaux membres. De plus, la Ville de Québec désire collaborer avec les milieux scolaires, de la santé et communautaires. D’autre part, le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale devra annoncer prochainement un nouveau plan de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale tandis que la fondation Lucie et André Chagnon devrait dévoiler leur volonté de soutenir de nouvelles concertations. Ainsi, l’arrivée d’enveloppes budgétaires permettrait de mettre sur pied des projets.

Aucun thème précis n’a été avancé par les organisateurs. On espère que les discussions entre les participants permettront de dégager des enjeux communs. «C’est un pari risqué. Si l’on arrive avec des rôles bien définis sur qui prend le relais, ça ne sera pas la même chose qui va émerger. Quand l’on accepte d’ouvrir sans nécessairement savoir quel est l’aboutissement, c’est dans ces moments-là qu’on a les plus belles surprises», soutient M. De Koninck.

Une page Facebook pour l’événement a été créée. Autrement, l’inscription se fait sur le site d’Eventbrite.

Marc Jeannotte (Votepour.ca), Édith Vallières (Limoilou en Forme), Julie Bergeron (Société canadienne du cancer), Marc De Koninck (CIUSSS), Christiane Gamache (citoyenne engagée), Éric Lapointe (CDEC) et Manon Roy (CIUSSS). Valérie Hervieux Université Laval et Charlotte Morin Fiset CIUSSS sont absentes sur la photo. Photo : Marie-Claude Boileau

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.