Sabrina Sirois
Home À la Une Roger Waters: Une performance sans failles

Roger Waters: Une performance sans failles

 

Limoilou — C’est une performance pratiquement sans failles que nous a offerte Roger Waters hier soir au Centre Vidéotron.

Entouré de sept musiciens et deux choristes, l’artiste s’est un peu laissé désirer au départ, mais cette légère attente en valait la peine. Le public de Québec qui emplissait la salle pratiquement au maximum de sa capacité a savouré ses retrouvailles avec l’ancien leader de Pink Floyd.

Manifestant à intervalle régulier, la foule composée majoritairement de gens dans la fleur de l’âge a paru rassasiée. Le spectacle qui s’est déroulé en deux parties était bien rodé. Les plus grands hits du célèbre groupe britannique ont pratiquement tous défilé sans fausses notes.

Qu’il s’agisse de Time, Us + Them ou Wish You Were Here en passant par Pigs et Another Brick in the Wall, tout y était. Soulignons les projections à la Robert Lepage durant la prestation de la chanson Pigs qui étaient spectaculaires.

Roger WatersRoger WatersRoger WatersRoger WatersRoger WatersRoger WatersRoger WatersRoger Waters

S’il semble avoir fait la paix avec ses démons, le septuagénaire affiche des relents de tourment puisque les images qui accompagnaient le spectacle étaient tantôt morbides tantôt sensuelles. L’impressionnant écran attirant l’attention par une poésie visuelle constante. La présence sur scène d’une troupe de danseurs et chanteurs adolescents de la région a brillamment conclu la première partie du spectacle.

Durant la deuxième partie, un cochon drone à l’image de Donald Trump a survolé les spectateurs. Également, la pyramide de l’album Dark Side of the Moon a été recrée en fin de spectacle pour la chanson Eclipse.

Chose rare chez nous, Roger Waters offre une deuxième performance ce soir au Centre Vidéotron. Il reste encore quelques billets.

3 moments forts
  • Wish You Were Here quand la foule entonne le refrain
  • Another Brick in the Wall avec la présence des enfants
  • Welcome to the Machine
Photos: Philippe Moussette

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.