Sabrina Sirois
Home À la Une Mathieu Dupuis: À la poursuite de la lumière

Mathieu Dupuis: À la poursuite de la lumière

Présent au Salon de la photo de Québec la fin de semaine dernière, Mathieu Dupuis a offert une conférence de 45 minutes décrivant quelques-unes de ses nombreuses aventures à faire rêver.

Que l’on soit photographe ou non, on ne peut rester indifférent à la beauté de la nature que le photographe MATHIEU DUPUIS réussit à saisir à travers sa lentille. Quiconque aime la nature, l’aventure et les grands espaces pourrait écouter ses péripéties pendant des heures, notamment celles sur le Grand Nord québécois.

Fort d’une belle carrière en photographie de publicité en plus de multiples projets commerciaux et de mandats corporatifs, Mathieu Dupuis a expliqué son cheminement qui l’a mené à signer en 2017 son premier contrat officiel avec National Geographic avec qui il collaborait maintenant depuis 2010. De cette entente, un livre sur le Québec est à paraître en avril 2018. Un travail de deux années durant lesquelles il soumettra près de 3 000 photos.

Mathieu-Dupuis-2Durant sa conférence, il nous décrit d’abord comment il en est venu à concevoir lui-même son véhicule d’expédition afin qu’il soit bien adapté à ses besoins et d’être capable d’en faire les réparations mécaniques lorsqu’il est loin de tout. Ce véhicule versatile lui permet d’improviser, d’être là au bon moment, de ne rien rater et de pouvoir dormir un peu!

Puisqu’en photographie tout coûte cher, Mathieu Dupuis aime se débrouiller comme il peut, même si cela lui demande une bonne dose de témérité. Louer un hélicoptère B2 pour survoler le Grand Nord peut coûter 1 500 $ de l’heure. Il préfère alors se tourner vers les Cessna qui, eux, coûtent 200 $ de l’heure. Il doit toutefois laisser la porte ouverte pour réaliser ses prises de vue, et ce, malgré la peur du vide dans les virages prononcés.

Voyage mémorable

Son escapade avec Peter Boy Ittukallak nous a également bien fait rire. Un voyage gravé dans la mémoire du photographe pour les photos qui en ont résultées bien sûr, mais aussi pour l’aventure humaine. Pour lui, la photo est une combinaison d’analyse et de chance. Être à la bonne place au bon moment. Il décrit son approche en parlant de patience, de temps, de sensibilité, de la nécessité de s’investir, de s’imprégner afin de créer l’intimité nécessaire, car pour lui, les choses se bâtissent, elles ne se forcent pas.

Fait à noter, les députés de l’Assemblée nationale au Parlement d’Ottawa ont salué en 2008 le travail de Mathieu Dupuis et son implication dans la mise en valeur des régions touristiques, dont celle de l’Abitibi-Témiscamingue d’où il est originaire.

Prochain livre

Comptant déjà quatre ouvrages photographiques publiés dans la catégorie des Beaux Livres, Mathieu Dupuis sortira son livre Québec en avril 2018, présentant les 230 photos qui ont été sélectionnées parmi les 3 000 soumises. Un magnifique accomplissement personnel et professionnel qui nous sera possible de contempler très bientôt.

Info.: mathieudupuis.com

Photo: Facebook Mathieu Dupuis

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.