Sabrina Sirois
Home Communiqué Colloque sur Luther au Cégep Garneau

Colloque sur Luther au Cégep Garneau

 

Saint-Sacrement – Le Cégep Garneau invite la population à un colloque qu’il organise autour des 500 ans de la réforme protestante sous le thème Luther, notre contemporain : réformes protestantes, pluralisme culturel et laïcité. 

Les conférences et les tables rondes, qui se dérouleront toutes à l’Auditorium et à l’Agora du cégep, porteront sur des sujets aussi variés que les causes et les enjeux du mouvement révolutionnaire au XVIe siècle, la séparation de la religion et du pouvoir politique, le lien entre le protestantisme et le capitalisme, la question de la Réforme en islam.

Un tel colloque a d’abord une valeur pédagogique. Au carrefour de plusieurs disciplines et programmes du collège, sa thématique intéresse aussi bien l’enseignant que l’étudiant. Plus concrètement, c’est surtout à la curiosité du citoyen que cette thématique s’adresse. Il s’agit d’une invitation à remonter le cours du temps pour chercher des repères dans un passé qui, comme notre présent, était gros de dangers et d’incertitudes. Les contradictions de ce passé si proche de nous ont trouvé à s’incarner en la personne d’un moine catholique allemand, Luther – dit « le libre » (eleutherios) –. Formulées et même ciselées à dessein pour provoquer une crise de la conscience à son époque, les 95 thèses qu’il a publiées le 31 octobre 1517, il y a exactement 500 ans, vont plonger durablement l’Europe chrétienne dans la tourmente. L’Église officielle, pour laquelle le conformisme et l’obéissance étaient de règle, n’y aura vu, en effet, que révolte, subversion et pour tout dire, une nouvelle forme d’hérésie. Ce sera le point de départ de l’engrenage, du piège des guerres de religion où va se trouver enfermée l’Europe pendant un long moment.

Religions contre la Religion, les protestantismes vont contester les dogmes traditionnels de l’Église sur la question du salut. Mais l’enjeu n’est pas seulement théologique. La Réforme induit une relation personnelle à l’évangile qui affranchit à terme l’individu de la tutelle de l’Église et de l’État et force à penser à nouveaux frais la question de la liberté de conscience et celle du rapport entre le théologique et le politique. Il n’y aura plus en Europe, un seul débat théorique, une seule question culturelle, sociale ou politique qui ne tombe sous le coup de l’opposition entre protestantisme et catholicisme : l’art, la littérature, l’économie seront remis en cause et renouvelés en fonction de cette opposition. La contre-réforme catholique, qui est une réaction à la réforme protestante, prendra elle-même des allures de réforme pour être audible. Les guerres de religion auront ainsi forcé les esprits les plus clairvoyants de l’époque à chercher, au milieu des dangers, les voies d’accès à un espace public laïcisé et moins conflictuel.

Toutefois, la Réforme n’est pas exempte de tout péché : en s’opposant avec une violence inouïe à la guerre des paysans, Luther aura refusé d’aller au bout des conséquences politiques de sa prédication. On ne peut pas dire que ses points de vue sur l’islam et le judaïsme aient été empreints d’un grand esprit de tolérance. Au surplus, le puritanisme, qui est la forme américaine du protestantisme, a pu, plus d’une fois, prêter flanc aux accusations de racisme et de ségrégation.

Voilà quelques grands traits de la Réforme protestante qui nous ramènent à l’héritage contemporain de cette Réforme dans de nombreuses sphères, politique, éthique, bien sûr, mais aussi art, littérature, philosophie, sans parler de la vie de tous les jours : Luther, notre contemporain?

Fidèle à sa tradition de rester aussi près que possible des questions qui agitent la société sans se mettre nécessairement à leur remorque, le Cégep Garneau voudrait profiter de ce colloque pour contribuer à voir clair dans les enjeux qui nous  préoccupent ici et maintenant.

Information

Quand : 30 octobre au 3 novembre

Où : Cégep Garneau (1660, boul. de l’Entente)

Pour qui : toute la population

Coût : gratuit

Consultez la programmation en ligne

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.