Carrefour historique
Home À la Une Genevyève Paré : Mécanicienne attentionnée

Genevyève Paré : Mécanicienne attentionnée

 

Beauport — Genevyève Paré œuvre dans le domaine mécanique depuis 21 ans. De mécanicienne, elle a su faire son chemin dans cet univers surtout masculin. Aujourd’hui, la petite Paré, comme on la surnomme, dirige son propre centre de carrosserie à Beauport. Rencontre avec une propriétaire hors de l’ordinaire.

Comment avez-vous atterri dans cet univers?

J’ai obtenu mon diplôme en mécanique à 17 ans. J’ai travaillé là dedans durant plusieurs années où je me suis fait connaître. J’ai été directrice pour un gros centre de mécanique à une époque et il y a quelqu’un qui m’a appelée pour me demander si je souhaitais faire de la carosserie. Je lui ai répondu que je ne connaissais rien là-dedans. Ils m’ont proposé d’être contremaitre et gérant d’un atelier. Je me suis dit GO! J’étais là depuis un an quand j’ai acheté l’entreprise. Ça fait maintenant 13 ans que j’en suis la propriétaire.

Avez-vous grandi dans une famille qui connaissait les autos?

Pas du tout. Ma mère travaillait pour le gouvernement et mon père était criminologue. Ils n’étaient pas manuels. Chez nous, ma sœur est chimiste et mon frère économiste. Je suis le petit mouton noir de la famille! (rires)

En faites-vous encore un peu?

Non. Lorsque je vais en arrière, j’énerve les gars plus que d’autre chose! (rires) Je reste dans le bureau! J’aime mieux m’occuper des clients. Quand quelqu’un vient ici, il veut souvent voir la propriétaire. Je trouve ça important que ça soit moi qui sois là pour les rencontrer. Quand le travail est fini, j’aime leur livrer le véhicule. Je veux qu’il y ait un lien de confiance qui se fasse. C’est moi qui effectue les évaluations et ça me permet d’expliquer tous les travaux. J’ai une grosse clientèle féminine parce que certaines ont peur de se faire avoir. Je prends le temps d’expliquer qu’on fait telle et telle chose à cause telle affaires. Quand ils savent c’est quoi, il y a un lien de confiance qui va se développer.

Qu’est-ce qui vous distingue?

Le service à la clientèle, c’est ce qu’il y a de plus important. C’est notre gros point fort. La garantie ici, on en fait. Nos clients reviennent tout le temps. Ils sont fidèles. Il y a un lien de confiance qui s’est créé avec le temps.

Vous avez une grande clientèle féminine. Pourquoi?

Le bouche à oreille. Il n’y a pas beaucoup de femmes propriétaires de garage. Encore moins, il y a 20 ans. Aussi, certains des centres de mécanique me réfèrent des clientes. Le monde de l’automobile, ça reste macho. Lorsqu’une madame vient ici, elle ne se sent pas juger.

Quels sont vos défis quotidiens?

Donner le meilleur service à la clientèle de la région de Québec! Au cours d’une journée, il faut faire des estimations, commander des pièces et servir les clients. J’offre aussi la possibilité d’appeler les assurances pour les clients accidentés. C’est au moins 45 minutes au téléphone. Ça peut être compliqué lorsque tu ne sais pas comment ça fonctionne et que tu es sur les nerfs. Je m’en occupe de ça de A à Z. Puis, je remets des morceaux de fudge ou de sucre à la crème aux clients lorsqu’on termine un travail.

Photo : Courtoisie

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.