Sabrina Sirois
Home À la Une Volleyball: Limoilou en route vers les championnats canadiens

Volleyball: Limoilou en route vers les championnats canadiens

 

Limoilou — L’équipe de volleyball masculin division 1 du Cégep Limoilou est présentement à London en Ontario pour prendre part aux championnats canadiens qui se tiennent du 8 au 11 mars. Les Titans tenteront de gagner un 11e titre.

En remportant leur 24e championnat provincial le 26 février dernier, la formation sportive s’est assuré une place aux championnats canadiens. Il s’agira de leur troisième participation consécutive, mais de leur 32e présence en 39 ans d’histoire. Ils ont malheureusement perdu en finale lors des deux dernières années. Les Titans ont toutefois gagné 10 championnats canadiens.

La semaine dernière, les joueurs étaient fébriles à l’idée de prendre part à la compétition. «Tout le monde a hâte. On ne fait que penser à ça. On a travaillé pour ça», confie PHILIPPE GIROUX, cocapitaine de l’équipe. La tâche ne sera pas facile puisque les joueurs de l’ouest sont plus grands et plus gros. Mais les Titans de Limoilou ont l’avantage d’avoir de la profondeur dans son équipe. «C’est notre force. Si un joueur va moins bien, il y a toujours quelqu’un qui peut venir aider l’équipe», indique l’athlète.

L’entraineur ROCK PICARD ajoute que ses joueurs ont un bon contrôle du ballon. «On est très habile. On fait peu d’erreurs. Nous avons des joueurs d’expérience, dont un bon passeur qui en est à sa 3e année, un joueur de centre de 3e année, un attaquant-réceptionneur de 4e année et un bon libéro aussi. Ça nous apporte de la stabilité», commente-t-il.

Préparation

Les joueurs ont cependant dû s’entrainer avec un nouveau ballon puisque le championnat canadien n’utilise pas les mêmes qu’au Québec. «C’est la même grosseur, mais le touché est différent. Et comme c’est un sport qui se joue avec les mains, ça nécessite une certaine adaptation», explique l’entraineur.

Puisque la compétition se déroule sur trois jours, l’équipe a fait le plein d’énergie la semaine précédente. «Ça sera plus dur physiquement parce que ça dure trois jours et parce que les autres joueurs sont plus forts que nous. Il faut sauter au maximum chaque fois, ça prend donc plus d’énergie», note M. Picard.

Celui-ci leur conseille de savourer chaque moment à London. «Il faut qu’ils en profitent au maximum. C’est la seule chose à faire. Pour le reste, ils savent jouer au volley. Le championnat canadien, le bonbon de la fin. Il faut en profiter», dit-il.

Les Titans ont remporté le championnat provincial le 26 février dernier. Photo : Courtoisie

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.