Carrefour historique
Home À la Une Volley masculin: Vicho nommé joueur par excellence du RSEQ

Volley masculin: Vicho nommé joueur par excellence du RSEQ

 

Université Laval – L’attaquant du Rouge et Or Vicente Ignacio Parraguirre Villalobos a été nommé joueur par excellence de la ligue universitaire du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) pour une troisième année consécutive, vendredi.

Celui que l’on surnomme « Vicho » devient par le fait même le deuxième étudiant-athlète depuis 1988 à être sacré meilleur volleyeur au Québec trois ans de suite, après le Lavallois Karl De Grandpré, récipiendaire du titre de 2010 à 2012. Il s’agit par ailleurs de la huitième année de suite qu’un joueur du Rouge et Or mérite cet honneur, Frédéric Mondou et Tommy Bélisle ayant été nommés en 2013 et 2014 respectivement.

Parraguirre Villalobos a une fois de plus été magistral en attaque cette saison, occupant entre autres le premier rang au Canada pour le nombre de frappes marquantes par manche (5,55) ainsi que pour les points par set joué (6,2). Il domine aussi le RSEQ pour l’efficacité en attaque (39,3%) et vient au septième rang québécois pour les blocs (0,65/manche). Le Chilien a également fait sentir sa présence en défensive, lui qui a relevé 1,82 ballon par manche, ce qui le place au neuvième échelon du RSEQ.

Vicho a notamment été des plus explosifs le 10 février dernier au PEPS, alors qu’il a réussi un impressionnant total de 36 attaques marquantes dans une victoire de 3 à 2 sur les Tigers de Dalhousie. En fait, l’étudiant en administration a frappé 20 balles payantes ou plus dans 8 des 17 duels lavallois cette saison, contribuant grandement à un 12e titre de saison régulière consécutif du Rouge et Or.

Un libéro engagé

Le libéro Vincent Thibault-Bernier a aussi été récompensé par le RSEQ vendredi. L’étudiant en médecine dentaire a reçu le prix du leadership et de l’engagement social.

En plus d’exceller sur le terrain – il domine le classement canadien pour le nombre de récupérations défensives par manche – Vincent a effectué à l’été 2016 un stage humanitaire en Tanzanie consistant à travailler en tant que dentiste autonome en partenariat avec une organisation locale au rythme de 5 jours par semaine, 8 heures par jour. Ce stage n’était pas rémunéré et permettait d’aller élargir la zone de soin à une population éloignée qui en a grandement besoin.

Bénévole pour la Fondation Mira pour une cinquième année, il a également servi de modèle pour une campagne publicitaire de l’Université Laval soulignant la réussite académique et sportive et visant à promouvoir l’activité physique conjointement aux études universitaires.

En plus de cette prestigieuse distinction, Thibault-Bernier a été sélectionné sur l’équipe d’étoiles du RSEQ pour la troisième fois de sa carrière.

25 ans, 16 fois le meilleur

Le pilote du Rouge et Or Pascal Clément a également été honoré en tant qu’entraîneur de l’année. Clément, qui célèbre cette année ses 25 ans à la barre du Rouge et Or, a mené sa troupe à un 12e championnat de saison régulière de suite.

À l’aube des éliminatoires du RSEQ, Clément revendique un dossier de 399 victoires et 94 défaites en matchs officiels, incluant la saison, les séries ainsi que les rencontres disputées au championnat canadien. Il s’agit d’un 16e titre d’entraîneur de l’année du RSEQ pour Pascal, qui a reçu la même distinction au niveau national en trois occasions.

Finalement, Hugo Léger a été sélectionné sur l’équipe d’étoiles du RSEQ pour une deuxième saison de suite, en compagnie de Vicho et de Thibault-Bernier. Le joueur de centre, qui en est à sa troisième campagne avec le Rouge et Or, a complété l’année avec 1,56 attaque marquante par set, en plus de montrer un pourcentage de réussite de 38,2%. Il a également réussi 0,96 bloc par manche.

Le Rouge et Or, en vertu de sa première place au classement de la saison régulière, accède directement à la finale du RSEQ, qui aura lieu les 4, 10 et 11 mars prochains. Les Lavallois recevront les vainqueurs de la demi-finale, disputée entre Montréal et Sherbrooke, le samedi 4 mars à l’Amphithéâtre Desjardins-UL. La série deux de trois se poursuivra à l’étranger le vendredi suivant, tandis qu’en cas de nécessité d’un troisième duel, celui-ci aurait lieu au PEPS le 11 mars.

Photo: Crédit Yan Doublet

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.