Bandeau Une
Home À la Une Quoi qu’on dise par Martin Claveau: À la recherche du parc perdu

Quoi qu'on dise par Martin Claveau: Le foutoir de la Pointe-aux-Lièvres

Durant mes vacances cette année, je suis allé en Floride. Un beau matin, las de la plage et en mal d’activités pour notre fille de quatre ans, nous avons découvert un ÉNORME et très amusant parc de jeux à St Petersburg. Ma fille a adoré.

Le nombre de modules était impressionnant. Nous étions des dizaines de parents contents que nos enfants soient contents d’y être. Il y avait des touristes comme nous, mais aussi des locaux qui profitaient de ce bel équipement entièrement gratuit et recommandé par «Trip Advisor».

De retour chez moi, par une splendide matinée de la fin juillet, je me suis dirigé en vélo en Haute-Ville avec ma fille. Mon but: trouver un parc similaire pour qu’elle s’y amuse. S’il y a un endroit où un tel parc existe, ça doit bien être en Haute-Ville, me dis-je. Après 1h30 à arpenter les rues, je me résous au fait que rien du genre n’existe dans le secteur. Il y a bien quelques parcs de taille modeste, mais aucun n’équivaut au tiers du quart de ce que l’on retrouve à «St Petes». En passant, ce coin de la Floride est particulièrement réputé pour accueillir des dizaines de milliers de retraités sans enfants en bas âge…

Des milliers de familles nous visitent et se logent dans le Vieux-Québec. Pourtant, il n’y a rien pour y amuser leurs enfants. Le matin en question, je suis tombé sur une famille japonaise, récemment arrivée, qui cherchait un endroit pour faire bouger leurs trois enfants. La mère, voyant que j’étais avec ma fille, m’a demandé candidement où l’on pouvait trouver un «kid playground». Je leur ai indiqué celui du parc de l’Esplanade qui est plutôt mal entretenu. En me souvenant de celui de St Petes, j’étais un peu gêné.

Bien sûr, nous disposons de quelques parcs où il y a des jeux, mais rien qui se compare à ce que j’ai découvert en Floride. Pire, mon «enquête» m’a fait découvrir que le coin le plus touristique de Québec ne comporte que de tout petits espaces souvent mal entretenus pour les enfants. Il est un peu désolant de constater que ni le Vieux-Québec, ni les Plaines, ni le secteur du Vieux-Port ne disposent d’un parc pour enfant décent. Après tout, les familles n’ont qu’à se diriger aux Galeries de la Capitale et à payer pour si elles veulent des jeux, n’est-ce pas?

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.