Carrefour historique
Home À la Une Promenade des écrivains: Nouveau parcours dans Limoilou

Limoilou — Les marcheurs de la Promenade des écrivains réclamaient un parcours sur Limoilou. Marie-Ève Sévigny les a écoutés. Elle a créé un trajet rendant hommage au quartier et à l’un de ses auteurs bien-aimés : Sylvain Lelièvre.

Le quartier était un incontournable, selon MARIE-ÈVE SÉVIGNY, et pas seulement parce que les promeneurs le demandaient. «Limoilou est en train de réinventer un vivre ensemble en ville», souligne-t-elle. Sa mixité sociale le rend également intéressant. Qui plus est, SYLVAIN LELIÈVRE, encore très apprécié du public, «a marqué la mémoire collective en plantant Limoilou sur la carte», explique l’écrivaine. Il y a fait écho dans sa chanson La Basse-ville et dans son roman Le Troisième Orchestre.

Mme Sévigny est donc partie de ces deux bases pour créer le parcours. L’œuvre romanesque du défunt auteur-compositeur-interprète n’étant pas aussi large que les Chrystine Brouillet, Anne Hébert et autres, elle a demandé à plusieurs écrivains de rédiger des textes inédits qui reflètent le quartier. Ils ont dû composer avec deux contraintes, soit se limiter à un certain secteur du Vieux-Limoilou et l’histoire devait se passer dans les ruelles du quartier.

Très touché par la perte de son ami (Lelièvre) à sa mort, Michel Rivard a accepté de se prêter au jeu. Il est venu se promener dans le quartier à deux reprises cet hiver pour y arriver. D’autres Limoulois ou ex-résidents du quartier comme Anne-Marie Olivier, Nicolas Chalifour et Marie-Renée Lavoie ont également écrit sur l’univers où a grandi Lelièvre. À ceux-ci s’ajoutent François Blais, Véronique Côté et Sylvie Nicolas. Il en résulte des œuvres qui parlent notamment du voisinage, de matous, des jardins de fortune et d’un itinérant plutôt coloré. «C’est moins café et bar et plus sur les coulisses du quartier», complète Mme Sévigny.

Où se trouve Sylvain Lelièvre dans tout cela? En souvenir de l’homme, les textes exploreront son ancien milieu de vie. Tout au long du parcours, l’animatrice soulignera aussi divers points d’intérêt qui sont mentionnés dans son roman. L’œuvre de M. Rivard contribuera aussi à cet hommage. Lors de ce trajet de deux heures (10h30 à 12h30), les gens se promèneront essentiellement entre la 4e et la 13e Rue ainsi qu’entre la 1re et la 8e Avenue. Au coût de 15$ par personne, l’activité se déroulera tous les samedis du 6 juin au 26 septembre.

Autres parcours

Mme Sévigny proposera une dizaine de parcours jusqu’à la fin septembre. Ville réelle et fictive, Montcalm, souvenirs d’hier et d’aujourd’hui ainsi que Le petit monde de Roger Lemelin reviennent tous. En fait, seul Le polar à Québec ne sera pas accessible au public. L’écrivaine sera également de retour avec ses promenades à la carte. Les groupes de cinq personnes et plus ont l’occasion de convenir d’un parcours, d’une heure et d’une journée de leur choix avec l’animatrice.

Pour réservation : 418 641-6798.

Info. : promenade-ecrivains.qc.ca.

Légende: Maison natale de Sylvain Lelièvre sur la 8e Rue. Photo : Katia Lavoie

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.